Accueil > Pétition de l’Opéra de Tours

Actualités / Actu

Pétition de l’Opéra de Tours

par Gilles Dumont

Partager l'article :

Depuis l’annonce du budget de la culture, l’inquiétude est grandissante dans de nombreuses structures et notamment dans les théâtres lyriques. Nous publions ici la pétition de l’Opéra de Tours du 20 novembre 2007.

L’Etat projette de supprimer la moitié, voire la totalité des crédits alloués à certains Opéras régionaux et structures de spectacle vivant en France dès 2008. Pour ce qui concerne l’Opéra de Tours, les projets comprenaient une division par 2 de la subvention de l’Etat dès 2008, et sa totale suppression envisagée à partir de 2009. Cette décision, lourde de conséquences, aurait entraîné l’annulation de spectacles dès 2008, et remettait en cause à court terme l’existence même d’une structure lyrique à Tours.

Ce projet, connu depuis le 7 novembre par des annonces officieuses, a soulevé une émotion et des inquiétudes légitimes, amplement relayées d’ailleurs par l’ensemble des média locaux et nationaux (RTL, Agence France Presse, France Info, France Musique, France Bleu, France 3, TV Tours, Nouvelle République du Centre Ouest, Le Figaro, Le Monde, Libération, L’Humanité, Charlie-Hebdo, l’ensemble des sites Internet consacrés à la musique, etc...). L’action conjuguée de tous, élus (dont le député de Tours, Jean-Patrick Gille et l’ancien ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres), public, professionnels, a déclenché le 19 novembre 2007 une première annonce de la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles (DMDTS), qui demande par lettre à Monsieur le Préfet de Région « d’inscrire la reconduction à l’identique de la subvention apportée en 2007 à l’Opéra de Tours ». Même s’il ne s’agit pas d’une décision finale d’arbitrage (décisions prises à la mi-décembre), c’est un premier résultat dont nous devons nous féliciter, qui n’aurait pas été possible sans la mobilisation de toutes les énergies.

Notre inquiétude demeure, comme elle demeure pour l’ensemble des structures de spectacle vivant en France (théâtres, orchestres, opéras, etc…). Nous resterons collectivement vigilants dans les semaines et les mois qui viennent.

Je soutiens la démarche de l’Opéra de Tours pour le maintien des subventions de l’Etat en direction de l’art lyrique sur l’ensemble du territoire.

Renseignements : 02 47 60 20 00 - Mel : theatre ville-tours.fr

Il apparait en outre que l’inquiétude est à prendre d’autant plus au sérieux que la structure concernée est modeste et n’a pas les moyens de mobiliser les élus, un ancien ministre et la presse nationale.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.