Accueil > Paris Quartier d’été 2015

Actualités / Festival

Paris Quartier d’été 2015

par Jean Chollet

Une pluridisciplinarité artistique

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

La 26ème édition de ce festival se déroulera du 14 juillet au 9 août 2015, dans la continuité de son objectif de mixité des spectacles vivants, présentés dans une quarantaine de lieux, pour la plupart insolites, de la capitale et de sa proche banlieue. Places, jardins, squares, parcs, parvis, ouverts sur la ville, musées, église, bibliothèques, complexe sportif, et même le cimetière du Père –Lachaise, accueilleront aux côtés des théâtres de l’Athénée et de la Cité internationale, diverses représentations. Avec la volonté d’abolir les frontières catégorielles entre les différentes formes d’expressions artistiques et culturelles, avant-gardistes ou populaires, dans leurs rencontres avec le public. C’est ce que souhaite, en revendiquant un esprit de liberté, son fondateur et directeur Patrice Martinet.

Au programme de cette nouvelle édition :

- Voilin Phase chorégraphie et interprétation solo de Anne Teresa De Keersmaker (Eglise St –Eustache le 14 juillet, entrée gratuite)

- Sans objet de Aurélien Bory, rencontre mouvementée et poétique entre l’homme et de la machine (14 juillet – 2 août)

- Inbox , première création des acrobates jongleurs Caio Sorana et Clément Malin de la compagnie Soralino, issue de l’Académie Fratellini (16 juillet – 2 août)

- Remote Paris , singulière ballade électronique tournée vers l’avenir, nouvelle création du Collectif allemand Rimini Protokoll (16 juillet - 8 août)

- Noos , par le duo circassien, Justine Berthillot et Fréderi Vernier (19 – 26 juillet)

- Und, monologue solitaire du dramaturge britannique Howard Backer, interprèté brillament par Nathalie Dessay, pour ses débuts au théâtre, dans la mise en scène de Jacques Vincey (21 – 24 juillet)

- Ours, première en France du chorégraphe israélien Idan Sharabi & Dancers, duo sur l’errance territoriale (21- 25 juillet)

-  Leaving room et Cavale, deux créations de la Compagnie Yoann Bourgeois, entre jonglages et projection des corps dans l’espace (22-25 juillet et 26-27 juillet)

- A Coming community, joyeux délire entre danse et performance par les quatre complices du Campo (23 – 26 juillet)

- Récital par la chanteuse, violoncelliste, guitariste et banjoïste, d’origine haïtiennes, Leyla Mc Calla.( 25 juillet – 2août)

- Love and Revenge, première en France de la création musicale et visuelle du hip-hopper Rayess Bek et de la vidéaste La Mirza (25 juillet – gratuit)

- Origami, ballet inspiré à Satchie Noro et Sylvain Ohl, par les techniques de cet art chinois ancestral. (26 juillet- 8 août)

- Solo, par le danseur chorégraphe espagnol, rénovateur du flamenco Israel Galván (21 juillet-2 août)

- Guinthche, variations sur les images de la femme noire, chorégraphie et interprétation de la danseuse d’origine cap-verdienne Marlene Monteiro Freitas (31 juillet – 4 août)

- Söndörgo, groupe interprète de musiques folkloriques et populaires de l’Europe de l’Est aux rythmes revisités( 1er – 9 août)

- Time of woman, conception et composition musicale contemporaine de la Eun-Hye Jung Company, à partir de chants traditionnels asiatiques ( 5 – 7 août)

Dans sa diversité et sa qualité, une programmation, complétée par des ateliers et rencontres, à même d’éveiller la curiosité des parisiens comme celle des visiteurs de la capitale durant la période estivale. Pour certains spectacles il est prudent de réserver très rapidement.

Renseignements sur le site www.quartierdete.com tel : 01 44 94 98 02

Photo « Und » © Christophe Raynaud De Lage

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.