Accueil > Occupation Bastille

Actualités / Théâtre / Actu

Occupation Bastille

par Corinne Denailles

En compagnie de Tiago Rodrigues

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’acteur, auteur et metteur en scène portugais prolifique Tiago Rodrigues, nommé depuis janvier 2015 à la tête du Théâtre national de Lisbonne, aime les collaborations, les croisements, le théâtre qui se réinvente dans l’instant. Le Théâtre de la Bastille l’a invité à être le chef d’orchestre de OCCUPATION BASTILLE pendant deux mois.
Cette expérience met au cœur de la création la question de ce que l’art change dans nos vies.
D’une part il monte le spectacle Bovary ; d’autre part il s’empare du lieu d’une manière inhabituelle, en proposant avec les comédiens de la pièce des ateliers et des ouvertures au public qui ponctueront cette résidence, qui se finira par la présentation de Je t’ai vu pour la première fois au Théâtre de la Bastille, spectacle créé à cette occasion.

Ce texte est censé vous expliquer ce qui aura lieu au Théâtre de la Bastille pendant les mois d’avril, mai et juin prochains. Je peux essayer de le faire, mais il ne faut pas que vous le preniez trop au sérieux. Nous allons occuper le Théâtre de la Bastille. Pourquoi nous voulons le faire, nous le savons. Mais quant à vous dire ce qui adviendra, nous ne pouvons rien promettre. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles nous occupons ce théâtre. Ce qui aura lieu, nous « ne voulons pas » le savoir.
Occupation Bastille est motivée par trois formes d’urgence. Urgence de l’équipe d’un théâtre à questionner son rapport aux artistes et au public, en s’opposant au rythme précipité (mais pas souvent urgent) de la consommation culturelle ; urgence des artistes à rencontrer des théâtres autrement, d’une façon qui leur permette réellement de s’inscrire dans la cité ; urgence, enfin, d’un public qui désire habiter le théâtre comme quelqu’un qui déchiffre un mystère, en pariant sur le fait de ne pas savoir ce qui aura lieu.
Que nous nous battions pour défendre le droit de plonger dans l’inconnu ne veut pas dire que nous n’avons pas de projets. Nous ouvrirons cette occupation avec une nouvelle création, Bovary, inspirée du procès intenté à Flaubert en 1857 pour atteinte à la morale et à la religion, au moment de la publication de son roman en feuilleton.
Puis, nous travaillerons pendant deux mois avec un groupe de 90 personnes composé d’artistes français et portugais, de 70 spectateurs du Théâtre de la Bastille, et de toute son équipe. Ce groupe inventera et présentera des soirées uniques intitulées Ce soir ne se répétera jamais, durant lesquelles nous ouvrirons les portes du théâtre afin que la cité puisse découvrir les exploits et les échecs de notre audacieuse occupation.
Pour finir, nous présenterons une nouvelle création intitulée Je t’ai vu pour la première fois au Théâtre de la Bastille, qui sera probablement une sorte de manifeste-mémoire de cette occupation, ou bien quelque chose de totalement différent. Sans compter toutes les choses que nous inventerons ensemble et qui ne peuvent être signalées puisqu’elles n’ont pas encore été imaginées.
Tiago Rodrigues

3 spectacles d’avril à juin avec Jacques Bonnaffé, David Geselson, Grégoire Monsaingeon, Alma Palacios et Ruth Vega-Fernandez :

Bovary, Gustave Flaubert/Tiago Rodrigues. Du11 avril au 26 mai. Les 11, 12, 13, 15, 16 et 17 avril et les 3, 4, 11, 12, 13, 14 18, 19, 20, 21, 25 et 26 mai.
Ce soir ne se répétera jamais. Les10, 17 et 24 mai.
Je t’ai vu pour la première fois au théâtre de la Bastille. Les 6,7,8,10,11,12 juin.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.