Accueil > OFF-pressions (3)

Critiques / Festival

OFF-pressions (3)

par Jean Grapin

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

D’abord à la Manufacture

La manufacture fait partie de ces lieux greffés sur l’artère du OFF qu’est la rue Guillaume Puy qui a passée avec le spectateur un contrat qualité.
Le trio franco-belge qui réunit Pascal Keiser, Sabine Voegtlin et Pierre Holemans sélectionne et programme depuis l’an 2000 ce qui se fait de meilleur. Le spectateur qui les avait raté les années précédentes courra voir Jardinage humain à 16 h de Rodrigo Garcia ou Pie Tshibanda, auteur et interprète, un des plus connus de Belgique. Il est congolais.
On n’oublie pas Pépito Matéo.

La Manufacture, 2 rue des écoles. Tel : 04 90 85 12 71

Je suis…

Débridé, décalé, impertinent, à la volonté ouvertement parodique, ce spectacle décline, enchaîne sur tous les modes possibles, les présentations, les extraits, les interviews en une ronde explosive au rythme quasi-punk. De quoi se voir supprimer sa subvention par une tutelle sans humour ou triompher pour la plus grande joie des abonnés, grâce à des directeurs de salles sensibles à l’esprit foldinguement lucide de ces jeunes gens.

Il faut le dire il faut découvrir Je suis avant le mois de septembre, mois des rentrées théâtrales. Je suis est « La » solution au pensum de la présentation de saison. (cf photo en couverture)

La manufacture à 17 h 30 jusqu’au 25 juillet 2007.

Le Groenland

Ce voyage au Groenland est constitué d’une suite de monologues écrits et joués par Pauline Sales. Il assume pleinement l’intimité d’une femme ordinaire, par le biais d’un dispositif subtil et une comédienne très présente

Son chemin dans la vie quotidienne est pavé de contes que l’on se raconte à soi-même… pour se donner du courage face aux épreuves de la vie, des craintes qu’elle suscite, des dépressions qu’elle engendre, des silences qu’elle impose.

Ce théâtre là prend les accents d’une tragi-comédie, agrémentée d’’autodérision à la fois plein d’assurance et de pudeur.

La manufacture à 14h45 jusqu’au 25 juillet 2007.

La remise

C’est au fond de la resserre de la remise, la transmission entre deux femmes d’un jardin secret. Ce dernier est semé d’impatiences et de soucis.

On le devine étiolé. Il est en prison. Dans la remise, le temps est condensé, les caractères s’opposent, le quotidien est exacerbé par la situation commune d’assassin des protagonistes. L’ une a peur de la liberté après vingt ans d’enfermement, l’autre en a quinze ans devant elle.

Passions, désirs de destruction, haine, compassion. Les comédiennes sont intenses et le spectateur assiste à la représentation d’un théâtre de la vérité et de l’humain.

Avec Véronique Lafont et Anne Marie Collin. Théatre Golovine à 14 h30. Tel : 04 90 86 01 27

Oedipe à la ferme

C’est au pied de la lettre, dans un souci de fidélité louable, l’ Histoire racontée par Sophocle. Avec un pâtre grec qui va se faire voir chez les grecs, des guerriers aux poireaux débridés, de poulets à l’augure.

Comme dirait l’autre, l’ impertinence et la truculence à ce niveau atteint des sommets. C’est de la belgitude altitude.

Le spectateur ne peut résister à cette farce là. Il hoquette d’un rire énorme, inquiet malgré tout des cruautés de la vie qui lui sont révélées.

Avec Ivan Fox et Claude Semal. Le Gilgamesh théâtre à 15 h 45. Tel : 0490256348.

L’oiseau rare

S’ il est un oiseau rare à découvrir dans ce festival, c’est bien le spectacle écrit et mis en scène par Caroline Loeb. Empli de grâces et de talent.

Le fil du spectacle est ténu : il s’agit une audition qui enchaîne chansons, dialogues ou soliloques en aparté. Mais cette petite forme est nourrie de l’expérience teintée de légère ironie et d’humour tendre.

L’ interprète de la pièce (soprano de John Eliot Gardiner) incarne merveilleusement la petite brune rigolote, qui d’auditions en auditions voudrait bien enfin dans son énième être, être en haut de l’affiche. Pousser le poupou pidou, être Suzanne dans son grand air. Le spectateur applaudit.

Mise en scène et texte de Caroline Loeb. Avec Edwige Bourdy
La luna bouffon à 12h. Tel : 068229764.

www.avignonfestivaletcompagnies.com

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.