Accueil > Le théâtre et la peur de Thomas Ostermeier

Critiques / Livres, CD, DVD

Le théâtre et la peur de Thomas Ostermeier

par Jean Chollet

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Grande personnalité de la scène européenne, le directeur de la Schaubühne de Berlin depuis 1999 exprime ses pensées, réflexions et analyses, issues de certains de ses textes, d’un entretien et de conférences, réunis dans cet ouvrage par Georges Banu, auteur d’une préface éclairée. Thomas Ostermeier en a choisi le titre. “ D’abord, par ce que mon théâtre au niveau du contenu des pièces ou de la narration, traite beaucoup de la peur qui grandit dans nos société occidentales avec les contraintes que l’on vit (…) un moment historique, car notre génération, pour la première fois, ne va pas avoir les même richesses que la génération de nos parents.”. Sans sacraliser le théâtre, il le considère toutefois comme “le dernier endroit d’une véritable liberté.”. C’est à travers lui, et la force qu’il lui accorde, que le metteur en scène allemand entend s’engager en résistant à sa manière à l’obscurité et aux inquiétudes du temps présent. Il aborde ainsi divers aspects de sa création, à travers ses réflexions théoriques, dont son rapport au réalisme qui fait aujourd’hui débat, porte son regard sur les institutions et les conditions économiques et matérielles de la création, en abordant également la notion de troupe et l’art du comédien. Il éclaire aussi le choix de ses auteurs, contemporains ou non, notamment dans sa relation privilégiée entretenue avec Shakespeare (dont le Richard III présenté en Avignon 2015 témoigne de belle manière) et Ibsen, depuis plusieurs années. Avec un cahier central de dix huit photographies couleurs de certains de ses spectacles marquants. Une belle opportunité de pénétrer dans l’univers d’un artiste novateur, fidèle à son éthique et à ses engagements.

A lire également dans la collection "Mettre en scène" Actes Sud - Papiers 2006, Thomas Ostermeier entretiens avec Sylvie Chalaye.

Le théâtre et la peur, de Thomas Ostermeier, traduction Jitka Goriaux Pelechovd, préface Georges Banu, 125 pages, format 11,5 x 21,7, collection Le Temps du théâtre, Actes Sud. 2016. Prix : 15 €.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.