Accueil > La langue et l’argent

Actualités /

La langue et l’argent

par Dominique Darzacq

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Présidées et animées par Christian Schiaretti depuis 2005, les Rencontres de Brangues, d’édition en édition, s’affirment comme un carrefour de réflexion et d’expérimentation des formes, un lieu de convergences enthousiastes où l’on regarde et entend le théâtre autrement, où, à partir de Claudel, se réactive, dans la magie d’un domaine de haute pensée, cet art suprême de l’échange qu’est la conversation. Avec cette année comme invité d’honneur Laurent Terzieff, souverain créateur de Tête d’or, légende vivante qui tutoie la poésie sans cesser d’être attentif aux écritures d’aujourd’hui.
Fidèles à leur vocation d’éclairer différents aspects de l’œuvre de Claudel et d’en explorer les résonances, en ces temps de crash financiers, de bourses tourneboulées, les Rencontres ont choisi de parler argent à partir de ces « trois poètes de feu et de foi », que sont Paul Claudel, Charles Péguy , Georges Bernanos. Irrités à temps et à contre temps, ils ont tous les trois eu affaire à ce que le jeune Claudel nommait « le bagne matérialiste ».
De lecture concert (La Voix de la Fureur, textes des trois auteurs avec musique d’Eric Satie), en causerie illustrée de lectures (L’Argent de Péguy, La France contre les robots de Bernanos, La Mort de Judas de Claudel) l’argent sera le foyer où s’embrase la force du verbe, se déploie la beauté de la langue. Celle de Claudel évidemment avec un extrait du Soulier de satin (le monologue de la lune), L’Echange réalisé en version déambulatoire par Julie Brochen. Au programme également : Les Trois Prières de Jeanne de Péguy mis en scène par Christian Schiaretti , et sous la direction de Gérald Garutti, une lecture du Dialogue des carmélites de Georges Bernanos.
Pour qui estime, comme Christian Schiaretti, « qu’on habite sa langue avant d’habiter un pays », les Rencontres de Brangues se doivent, comme exercice d’écoute, de faire entendre des langues venues d’ailleurs ( lectures d’extraits de Claudel en estonien et de L’Enfer de Dante en italien) ou du passé (Robert Garnier avec Hippolyte et La Troade )
Tous ces textes et pièces seront joués, lus, mis en bouche par la troupe du TNP, les élèves de l’ENSATT mais aussi par ces comédiens de haut lignage que sont Anne Alvaro, Roland Bertin, Serge Maggiani, André Marcon, Elisabeth Mazev, Philippe Morier-Genoud, Christophe Maltot, Denis Podalydès.

Rencontres de Brangues 26 27 28 juin
Château de Brangues 38510 Morestel tel 04 78 30 75 74

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.