Accueil > L’Effort d’être spectateur de Pierre Notte

Critiques / Théâtre

L’Effort d’être spectateur de Pierre Notte

par Gilles Costaz

L’art d’être un grand auteur-acteur

Partager l'article :

En règle générale, les auteurs n’ont pas de discussions théoriques avec les spectateurs. Chacun son métier, et les vaches continueront d’être mal gardées. D’ailleurs, la réflexion théorique n‘est plus à la mode. Pierre Notte casse un peu la baraque. D’ailleurs, il l’a toujours cassée. C’est un marlou du théâtre. Il a toujours un chapeau de travers sr la tête. Mauvais signe ! Et, dans son nouveau spectacle, L’Effort d’être spectateur, il porte parfois des gants de boxe. Bien entendu, tout est de l’humour, mais le vrai, celui qui n’est pas innocent et soutient une pensée qui tranche. Car la réflexion théorique, chez Notte, ne peut être qu’une partie de plaisir fondée sur le rire ensemble.
Tel un invité qui débarquerait chez vous et se mettrait à juger vos fauteuils et votre vaisselle, Notte explique aux gens présents qu’ils ne doivent pas se laisser aller au fil de la détente mais fournir un « effort ». Ils ont payé leur place mais ils ont des devoirs. Cette implication, l’orateur-clown à gants de boxe la détaille : il faut apporter son imagination, créer soi-même ce qui manque, et s’attendre à tout. Car « le théâtre n’est que catastrophe. On va au théâtre pour voir ne catastrophe. »
En réalité, alors qu’il traite aussi de la toux et du sommeil chez le spectateur, Notte se met lui même en cause. C’est l’auteur qu’il analyse dans le même mouvement, et tous les auteurs d’aujourd’hui auxquels il intime d’être toujours nouveau et follement vivant. La hauteur de ses réflexions le place, sur un mode plus allègre, à la même altitude que ses rares confrères en théorie, Py, Novarina, Cormann…
En racontant quelques pans de sa vie, il détaille ce combat difficile contre tout ce qui est poussiéreux et académique. Et combien on peut souffrir de la critique ! Notte fait aussi du hula hoop et chante (une chanson par lui composée). Auteur, boxeur, chanteur, farceur, acteur, hulahoopeur, en scène metteur, compositeur, penseur… Ca fait beaucoup : le bonheur !

L’Effort d’être spectateur de et avec Pierre Notte. Regard extérieur : Flore Lefebvre des Noëttes. Texte aux Soltaires intempestifs.

Avignon off : Athéphile, 13 h 25, tél. : 04 90 03 01 90.

Photo DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.