Accueil > Débrayage

Critiques / Festival

Débrayage

par Jean Grapin

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

La pièce écrite par Rémi De Vos et mise en scène par Gilles Guillot, Débrayage présente une série de portraits de personnages simples extraits de la vie quotidienne.

Ces portraits sont justes mais traités avec respect, comme autant de croquis précis, croustillants et émouvants. Ils constituent des propositions pour des personnages de types comiques et populaires contemporains.

Dans la salle d’attente, cadres surstressés, secrétaires grandes gueules ou respectueuses de la hiérarchie, employés de parcs de loisirs, chercheurs de tête, ancien militant qui radote (et dont les interventions en leitmotiv apportent du sens)… tous ont le droit à un instant qui leur permet de montrer leur part d’être et de paraître.

Leurs faiblesses et les astuces qu’ils mettent en place pour se protéger des autres, leurs maladresses déclenchent un rire sensible et généreux, alimenté de surcroît par le rythme vif du spectacle. Le monde dans sa gravité, son horreur économique comme dit Viviane Forrester apparaît plus léger.

Dans Débrayage, on l’aura compris, circule de l’humain, du théâtre donc.

Théâtre du chien qui fume à 14h15 jusqu’au 28 juillet 2007. Tel : 04 90 85 25 87

www.avignonfestivaletcompagnies.com

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.