Accueil > Beaumarchais dans tous ses états

Critiques / Théâtre

Beaumarchais dans tous ses états

par Marie-Laure Atinault

Textes, voix et images

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, durant sa vie mouvementée, a pris moult précautions qui n’étaient pas inutiles. En 1777, il fonde une société pour protéger les auteurs qui est à l’origine de la SACD : Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Depuis Beaumarchais, on compte désormais neuf disciplines : théâtre, cinéma, télévision, danse, lyrique, radio, cirque, animation et arts de la rue.

L’Association Beaumarchais, sous la présidence débonnaire de Paul Tabet, aide financièrement les auteurs dans leur travail de création. Pour beaucoup, cette aide a représenté un vrai ballon d’oxygène.

Durant trois jours, du jeudi 15 au samedi 17 juin, le théâtre du Rond-Point devient un peu la Maison Beaumarchais. Des lectures, des mises en espace, des courts métrages, du cirque, une exposition des œuvres du photographe népalais Ashok R. Shakya, qui sera d’ailleurs présent.

Zabou Breitman, Isabelle Carré, Geneviève Casile, Jean-Quentin Châtelain, François Marthouret, Ludmila Mikaël... Une affiche vertigineuse annonciatrice de folles journées - et gratuites !

Théâtre du Rond-Point, 75008 Paris. Entrée libre. Réservation indispensable. Beaumarchais. Tél : 01 40 23 45 80. Du 15 au 17 juin.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.