Accueil > Adam, Eve et descendances ...

Critiques / Théâtre

Adam, Eve et descendances ...

par Marie-Laure Atinault

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Adam s’ennuit au Paradis. L’Eden s’est très surfait. Et Dieu créa la femme, en l’occurence Eve. Jouer à cache cache dans le jardin des Hespérides, c’est beaucoup plus rigolo à deux. Ils croquent à pleines dents dans tous les Plaisirs du Paradis, même dans l’Interdit Dieu est très susceptible.

Eve croqua la pomme

Grand-Papa Adam et Grand-Mère Eve sont mis à la porte du Paradis, ils vont peupler la Terre. Nous sommes tous les arrières, arrières, .......,arrières ........, arrières petis-fils d’Adam et Eve. Leur descendance a connu les vicissitudes de l’Amour, contrarié, tant il est vrai par la Société, la Religion, la Famille, enfin toutes ces Institutions qui ont canalisé les élans, les ébats, les penchants. Il fallait perpétuer l’Espèce en respectant les Dogmes, mais le facteur Amour, ce petit grain de sable qui fait basculer la Balance de la Raison, allant jusqu’à déclencher des Guerres. Eh oui ! la Belle Hélène est fille d’Eve ! Pendant des siècles et des siècles, l’homme et femme regrettèrent le Paradis. Mais le Paradis est-il vraiment une sinécure ?

Un historien de l’Amour à travers les Âges

Pascal Bancou a fait un gros travail de recherche, un savant compromis d’archéologie, de généalogie et d’une fantaisie communicative pour nous présenter la descendance directe de ce couple mythique à travers les âges. En 75 minutes, nous assistons à un panorama de l’Amour depuis les temps bibliques en passant par les premiers chrétiens, le Moyen-Âge, l’Inquisition, le Siècle des Lumières jusqu’en 2041. Le pari est relevé haut la main par Xavier Lemaire et Isabelle Andréani, dignes sucesseurs d’Adam et Eve. La pièce est hautement pédagogique. Savez-vous que Roméo est Adamo, que Sigmund Freud était amoureux d’Eve ?

Le spectacle est un marathon avec étape. A chaque étape, pardon, à chaque époque, les deux comédiens qui sont à la fois machino et habilleur, changent les éléments de décor et de costume, nous plantant un décor stylisé. Pascal Bancou a travaillé son style pour chaque époque, sa version des Liaisons Dangereuses a dû rendre fou Choderlos de Laclos. Isabelle Andréani est la femme dans tous ses états. Elle est gourmande, pétillante, sensuelle et tellement drôle. Xavier Lemaire, l’Homme qui verra son Destin changé grâce à la Science en 2041, a donné à sa mise en scène un rythme effréné, drôlatique, enlevé. C’est drôle, enlevé, réussi : un petit bonheur !

Adam, Eve et descendances ... , comédie de Pascal Bancou (la Compagnie Les Larrons), mise en scène de Xavier Lemaire, avec Isabelle Andréani et Xavier Lemaire, Théâtre Essaion, 6 rue pierre au lard, 75004 Paris, tous les jours à 20h.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.