Accueil > Le 20ème anniversaire du Quatuor Arpeggione

Critiques / Opéra & Classique

Le 20ème anniversaire du Quatuor Arpeggione

par Olivier Olgan

Un anniversaire fêté par une double intégrale des quatuors de Beethoven

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Crée en 1988, le quatuor ‘Arpegionne’ arpente le gigantesque répertoire du quatuor, avec une ferveur et une imagination qui le classe parmi les grandes phalanges internationales. Pour leurs 20 ans, il propose une aventure musicale et humaine qu’ils mûrissent depuis leur début : le graal du quatuor, l’intégrale des 17 opus de Beethoven.

Depuis leurs débuts fulgurants (Salzbourg, Lockenhaus…), les ‘Arpegionne’ ne se contentent pas de magnifier les plus belles pages de Mozart à Chostakovitch avec des interprétations de références. Même si peu de traces discographiques permettent d’en juger, à part le savoureux Beethoven opus 9 et 10 qui sort en octobre prochain ! Ils n’ont eu de cesse de susciter des commandes d’esthétiques contemporaines différentes ; de Betsy Jolas (Quatuor V crée en 1996), à Glenn Buhr (Six Blues, 1998), en passant par Nicolas Bacri (Quintette pour piano, 1998), et Denis Levaillant (Voyage Tzigane, 2004) entre autres. Depuis 2 ans, ils créent les compositeurs russes et géorgiens comme Soulkhan Tsintsadze, Mikhaël Odzeli (Souvenir) ou Giya Kancheli (Night Prayers à Royan le 18 septembre).

Notre image de marque, c’est l’aventure

Notre image de marque, c’est l’aventure, condense Isabelle Flory, Toujours prêts à nous remettre en question, prêts à découvrir des domaines nouveaux, ouverts à tous . Cette ouverture vient de l’évolution esthétique de la formation qui a connu plusieurs changements de membres autour des deux violonistes, Isabelle Flory et Nicolas Risler. On s’enrichit tous à l’arrivée de chaque nouveau collègue, insiste Isabelle Flory. Bien évidemment on ne repart pas de zéro. La fusion de nos expériences constitue à la fois un défi et une nouvelle chance. Sans évidemment nous imposer trop de directives sinon nous raterions l’apport de chacun. En y mettant tout notre énergie et notre cœur.

Le quatuor, quatre musiciens qui jouent d’un même instrument

A chaque nouvelle modification de leur ADN, les Arpegionne ont réussi à trouver une nouvelle homogénéité et de nouveaux projets. Depuis deux ans, l’arrivée de l’altiste Artchyl Kharadze (qui a joué pendant 16 ans au sein du Quatuor Tbilissi) et du violoncelliste Alexandre Tchidjavadze son disciple, tous deux originaires de Géorgie a apporté un nouveau souffle à la formation l’orientant vers le vaste répertoire tchèque et russe. Malgré l’exigence de notre travail, nous essayons de nous évader ensemble. Et d’y inviter notre public, rappelle Alexandre Tchidjavadze. Notre but à tous est de trouver une émotion qui soit associé au style de chaque compositeur. 

L’intégrale Beethoven, le graal du quartettiste.

Quoi donc de plus naturel pour fêter ses 20 ans, que de tenter le "Graal" surtout si les conditions de préparation et d’acoustique sont réunis. L’intégrale Beethoven reste l’occasion enfin de réaliser notre rêve de quartettiste : L’oeuvre qui contient toutes les autres... insiste dans son texte introductif Nicolas Risler. Pour nous, c’était notre pacte... Notre raison d’être de musicien. Isabelle Flory ajoute volontiers que malgré son image de laboratoire d’idées et d’innovation de Beethoven, cette intégrale est au cœur de son langage. Notre devoir est de faire ressortir l’émotion tangible de chaque page. Le défi des Arpegionne est lancé fidèle à leur vocation : faire participer le public à une (double)aventure humaine et esthétique.

 18 septembre 2008 à 20h : Église St-Pierre à Royan :Liszt : Angélus, Sur la tombe de Richard Wagner, Beethoven : 12ème quatuor, Kancheli (compositeur géorgien) : "Night Prayors" pour quatuor à cordes et bande magnétique-
5 octobre 2008 à 18h : Salle Jean Despas à Saint-Tropez : Beethoven : Quatuors n°1, 9 et 12

Calendrier de la double intégrale Beethoven du 11 octobre au 12 décembre 2008

les Samedi et Dimanche à 18h : Réfectoire des Cordeliers, et les Lundi à 20h30 : Amphi Richelieu. Réservations : Musique en Sorbonne : 01 42 62 71 71+ fnac

Réfectoire des Cordeliers, Faculté de Médecine 15, rue de l’École de Médecine - Paris 6ème à 18h •Samedi 11 octobre : quatuors 1 et 7 ; Dimanche 12 : quatuors 2, 9, 10•Samedi 1er novembre : quatuors 3, 11, 15 ; Dimanche 2 novembre : quatuors 4, 8, 12•Samedi 22 novembre : quatuors 5, 14, 16 ; Dimanche 23 novembre : quatuors 6, 13, 17 Amphi Richelieu, Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne - Paris 5ème à 20h30 •Lundi 13 octobre : quatuors 1 et 7 ; Lundi 20 octobre : quatuors 2, 9, 10•Lundi 3 novembre : quatuors 3, 11, 15 ; Lundi 10 novembre : quatuors 4, 8, 12•Lundi 24 novembre : quatuors 5, 14, 16 : Lundi 1er décembre : quatuors 6, 13, 17 - Concert-Anniversaire – vendredi 12 décembre à 19 h 30 : Kreutzer, Aharonian (création),Janacek, Beethoven : quintette à 2 violoncelles "La Sonate à Kreutzer" » Auditorium Saint-Germain : 4, rue Félibien 75006

Paris http://www.quatuorarpeggione.fr/ ; site COUPS : 

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.