Accueil > La chance de ma vie

Critiques / Festival

La chance de ma vie

par Dominique Darzacq

Au vrai plaisir du théâtre

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Il y a Audrey, Stéphanie, Laurence, Angelle et les autres… Il y a l’apprentie comédienne qui se verrait type isabelle Huppert ou Judy Foster à quarante ans, un comédien fébrile et déjanté qui rêve de se retrouver seul face au public, la lycéenne venue par curiosité, mal à l’aise ou décontraction ? Elle n’en finit pas de tripoter ses nattes et de faire des bulles avec son chewingum … Toute une humanité, ignorante de la pièce à interpréter, mais venue là dans l’espoir obtenir le rôle qui sera la chance de sa vie ou même la changera.
Dans la salle, installé au milieu des spectateurs qui deviennent juges et témoins, le metteur en scène n’en sait pas davantage sur le spectacle à venir ; Il est clair qu’il mise sur « cette première prise de contact » pour que cette page blanche qu’est la scène s’anime et prenne sens.

Un savoureux carambolage

De questions en réponses, d’affirmations péremptoires et pétage de plomb, tandis que le metteur en scène, imperturbable, cherche l’étincelle qui mettra le feu aux poudres de son inspiration, chacun des candidats, quelque fois à son corps défendant, livre une part de soi, de son intime vérité en même temps qu’il joue sa vie comme on joue aux dés.
Ce serait une audition, somme toute comme il y en a tant, sans l’intrusion de l’ami de la mère du metteur en scène, venu pour des raisons strictement personnelles qui n’ont rien à voir avec le théâtre dont il ignore tout et n’en veut rien savoir .Sa spécialité à lui c’est le ratage et la faillite. Intrus et candide de service, ses aveux provoquent un savoureux carambolage entre fiction et réalité.

Une comédie ciselée de rire et d’émotion

Valérie Grail , comédienne et metteur en scène, a réuni autour d’elle quatre auteurs à la plume percutante (Remi De Vos, Fabrice Melquiot, François Monnié, Jean Gabriel Nordmann) pour entrebâiller les portes du théâtre côté cuisine. Ensemble ils ont tricoté à mailles serrées de rire et d’émotion, d’humour et de tendresse une comédie qui nous en dit plus long que les mots.

En effet, le spectacle ne nous renvoie pas seulement à nos propres vulnérabilités face au regard de l’autre, il fait également finement allusion à cet humeur du temps qui veut que l’écriture dramatique se nourrisse de propos recueillis et où l’artiste est davantage sollicité sur le terrain social que sur celui du geste artistique ; Fine mouche Valérie Grail ne cherche pas à démonter la mécanique mais en use pour rendre justice à l’art théâtral et rendre hommage à ces artisans de l’illusion que sont les auteurs et les comédiens. Elle est aidée en cela par une distribution haut de gamme : Pierre Barrat, Daniel Berlioux, Aristide Demonico, Remi De Vos, Ariane Dubillard, Julie Ménard, Audrey Meulle, Rémy Roubakha,Catherine Schaub Abkarian, Rainer Sievert, Eléonor Simon. Chacun empoignant les personnages à bras le corps pour mieux nous en rendre tous les sucs ; Un vrai plaisir de théâtre.

La Chance de ma vie, l’audition
Mise en jeu Valérie Grail
Textes Rémi De Vos, Valérie Grail, Fabrice Melquiot, François Monnié, Jean-Gabriel Nordmann. Durée 1h 30
Le Petit Louvre à 18h30 jusqu’au 2 août - tel 04 90 86 04 24

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

1 Message

  • La chance de ma vie Texte 2 mars 16:02, par Nicole GERARD

    Bonjour
    Je voudrais savoir s’il est possible et si oui où, de se procurer le texte de cette pièce

    merci de votre réponse

    Nicole Gérard
    Présidente Compagnie Rémanences
    0661984179

    repondre message

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.