Accueil > Gros mensonges de Luc Chaumar

Critiques / Comédie & Humour

Gros mensonges de Luc Chaumar

par Marie-Laure Atinault

Une comédie bon enfant pour convaincre les menteurs

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Etienne a un gros problème dans sa vie, il est émotif ! Reprenons, Etienne a de gros problèmes dans sa vie , il est très émotif ce qui entraine chez lui une hyper activité de ses glandes sudoripares et une incapacité notoire à dire ce qu’il doit dire quand il le faut. Bref, il est le propre artisan de ses malheurs. Alors qu’il tombe nez à nez avec Claire, son grand amour qu’il n’a pas vu depuis treize ans, il trouve sa vie si vide qu’il l’embellit de quelques mensonges. Lui qui est célibataire et sans enfant est, à la fin de la conversation, marié, père d’une petite fille surdouée et propriétaire de la maison de son meilleur ami. Désespéré il se précipite chez ce dernier pour mettre au point un plan d’attaque.
Ce pauvre homme pensait naïvement passer un weekend de détente, entre la musique qu’il aime écouter et sa collection de tableaux au thème déroutant. Hélas, Etienne est comme une tornade qui va transformer le charmant pavillon de Gabriel à la décoration très personnelle, en champ de bataille avec des mines anti-personnelles prêtent à sauter à tout moment. Il faut gérer une ancienne petite amie, une stagiaire gourdasse, une fausse mère, une fausse fille, un faux couple et de vrais emm… ! Ah quel beau weekend !

Didier Constant et Roland Marchisio forment un sacré tandem.
Roland Marchisio ( Etienne) a des allures de Nounours qui réclame un câlin ! Alors forcément les filles craquent, même s’il développe une technique de drague parfaitement déroutante. Didier Constant ( Gabriel) est comme le bon vin, il se bonifie avec les ans, sa composition du bon copain homosexuel serein est à cent coudées des stéréotypes du genre et c’est tant mieux !
La pièce de Luc Chaumar est une comédie bon enfant menée à cent à l’heure par nos deux compères et par l’étonnante Catherine Lefroid. Raphaëlle Cambray à qui l’on doit une réplique, qui est devenue au bout d’une semaine, culte, donne à notre amoureux transi bien des émotions. Il faut signaler le décor de Marielle Spalony et ses toiles étonnantes et la mise en scène de Corinne Boijols qui sait doser le rire et les fous rires de ce rodéo de quiproquos.

Gros mensonges une comédie de Luc Chaumar. Mise en scène Corinne Boijols, avec Roland Marchisio, Didier Constant, Catherine Lefroid, Raphaëlle Cambray. Comédie Bastille tél : 01 48 07 52 07
www.comedie-bastille.com

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.