Accueil > Critiques > Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes de Jean-Michel (...) > L’absurdité serait de rester dans la morosité en oubliant le rendez-vous Sulki (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

L’absurdité serait de rester dans la morosité en oubliant le rendez-vous Sulki et Sulku !!!

24 octobre 10:58, par Alain CLERO

En allant voir Prisca LONA et Johanne RICARD se" métamorphoser" en Sulki et Sulku sur la scène du petit Hébertot vous ne direz plus à coup sur " Moi je hais les dimanches "...Cette pièce de Jean-Michel Ribes dans une mise en scène d’Alexandre TCHOBANOFF donne immédiatement le sourire dès leur entrée en scène et leurs conversations ne vont pas laisser vos méninges au repos . C’est pétillant , vivant , spirituel et rempli d’inattendus qui font oublier les tracas du quotidien et mettre sérieusement à l’épreuve votre boyau à la rigolade . Vous verrez comme après leur rencontre on se sent bien et de l’énergie (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.