Accueil > Votre maman de Jean-Claude Grumberg

Critiques / Festival / Théâtre

Votre maman de Jean-Claude Grumberg

par Jean Chollet

Emotions garanties sans pathos

Partager l'article :

Ce jour là, la pensionnaire d’une maison de retraite médicalisée ayant trouvé par hasard une chaise roulante, a décidé qu’elle ne quitterait plus la position assise qu’elle perçoit comme un moyen de tranquillité. Malgré les exhortations du directeur de l’établissement et la venue de son fils qu’elle ne reconnaît pas, victime de la maladie d’Alzheimer, elle résiste aux injonctions de mobilité physique et tente d’imposer son propre mode de vie. Ainsi débute cette courte pièce de Jean-Claude Grumberg, publiée en 2012 (éditions Actes Sud), pour la première fois mise en scène par Vincent Ecrepont, avec la Compagnie à vrai dire, basée en Picardie.

Dans une succession de cinq tableaux, se tisse le cheminement révélateur des pensées et des sentiments qui animent ces trois personnages, sans pathos ni apitoiement superflu. Avec une écriture concise teintée d’absurde où l’humour accompagne la réalité d’une fin de vie avec légèreté. Dans son quotidien fragile, “maman ” lutte avec une énergie souriante ou vindicative contre sa perte d’autonomie, cherchant appuis ou repères jusque dans le passé. Survivante de la Shoah elle finira, lors d’une fugue, par rejoindre sa mère dans l’au-delà des âmes (Olam haneshamot, dans la religion juive) en Pologne. Son fils, malgré son amour filial, est désarmé face à la déchéance maternelle qui progressivement lui devient pesante. En face d’eux, le responsable de l’établissement donne une dimension sociétale des limites de la prise en charge d’une maladie, dont la limite est naturellement soumise à des considérations économiques, pour ne pas dire de profit. Des situations, qui, pour chacun des cas, portent une dimension universelle à même d’émouvoir, en fonction de son vécu ou de sa projection dans l’avenir. En ouvrant sur une réflexion.

En portant cette pièce à la scène, Vincent Ecrepont a su avec finesse lui trouver les ponctuations et les rythmes adaptés à sa perception et à sa résonance. Il a trouvé en Françoise Bertin une interprète qui illumine le spectacle.
La grande comédienne, âgée aujourd’hui de 89 ans, est bouleversante d’humanité et de tendresse. Elle distille avec bonheur les différentes facettes de son personnage, tour à tour fragile ou souriante, incisive ou rebelle, jouant parfois avec son handicap, avec nuances et vitalité, pour devenir “ notre ” maman. A ses côtés, Laurent D’Olce porte avec retenue les traces de son drame familial, et Gérard Chaillou campe avec talent un directeur de structure d’accueil, dont les tentatives humanistes apparentes n’estompent pas la réalité profonde de sa fonction. Un des succès du festival off d’Avignon off 2014.

Votre maman de Jean-Claude Grumberg, mise en scène Vincent Ecrepont, avec Françoise Bertin,
Gérard Chaillou Laurent d’Olce, et la participation de Françis Plet et Gisèle Catellucci. Scénographie Caroline Ginet, lumière Claire Gondrexon, costumes Isabelle Deffin, son Manuel Peskine. Durée 1 heure.
Le Petit Louvre –Fastival Off Avignon jusqu’au 27 juillet 2014. Projet de reprises en cours.

photo Michel Cavalca

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.