Accueil > Utopia, Lettres aux acteurs de Krystian Lupa

Critiques / Théâtre

Utopia, Lettres aux acteurs de Krystian Lupa

par Jean Chollet

Partager l'article :

Le grand metteur en scène polonais, également adaptateur, plasticien et enseignant, offre dans cet ouvrage des réflexions sur ses recherches et sur sa pratique artistique. Elles sont issues, sans ordre chronologique, de son journal tenu entre 1996 et 2015, et plus particulièrement consacrées ici à sa direction d’acteurs. En reflétant la relation profonde qu’il entretient avec les comédiens, et contribuant à favoriser leur travail et leurs expressions dans le concept particulier de ses spectacles. Après un entretien avec Piotr Gruszczynski, critique et dramaturge au Nowy Teatr de Varsovie, dirigé par Krzystof Warlikowski, où il livre des confidences personnelles et revient sur l’un de ses spectacles phares, Factory 2 (2008) où il évoquait à sa manière l’univers de Andy Warhol, Krystian Lupa aborde sous différents aspects ses orientations en relation avec l’exercice de la pratique du comédien. Suivent, entrecoupé d’un cahier de photos couleurs où le metteur en scène est en répétitions de quelques uns de ses spectacles, une dizaine de chapitres dont les titres sont explicites des thématiques abordées : Le Monologue intérieur, Le Toucher( à la réalité), Le Portrait intérieur, Le Corps - rêve, Le Paysage (intérieur du comédien), Racler, (pour surmonter la peur ), La Visibilité du spectateur, Penser à voix haute, Installation ( pour une disposition intérieure) et Désirs d’acteurs et Désirs de personnage. Autant d’aspects abordés qui reflètent les éléments constitutifs du travail d’acteur à travers la création exigeante de Krystian Lupa, nourrie de différentes sources et références, en ouvrant de multiples réflexions. En annexe, avec une biographie détaillée, un monologue issu de sa création à Cracovie en 2015 Spirala , témoigne de la réflexion citoyenne de l’artiste polonais, face aux interrogations et menaces qui pèsent sur le rôle de l’artiste dans la société, et dont l’engagement s’est encore manifesté récemment lors d’une nomination politicienne à la direction du Théâtre de Wroclaw (où il a renoncé à mettre en scène Le Procès), mettant en péril la liberté de création. Comme le souligne judicieusement Georges Banu, dans son introduction, qui retrace et analyse les trajectoires théâtrales de Krystian Lupa, les textes de ses carnets peuvent parfois dérouter car “ ils appellent des lectures successives et, au terme de pareils efforts, ils apparaissent dans leur lumineuse clarté, elle n’est pas donnée, elle est acquise. ”. Pour mieux appréhender certains aspects de la réalité théâtrale et de ses objectifs.

Actes Sud, Collection “Le temps du théâtre ” Traduction Eric Veaux. Format 115 x 220, 175 pages. Prix 18 euros.

Créations de Krystian Lupa à voir prochainement : “Des Arbres à abattre ” de Thomas Bernhard (Odéon – Théâtre de l’ Europe du 30/11 au 11/12/2016), “Place des héros” de Thomas Bernhard ( Théâtre national de la Colline du 9 au 15/12/2016), “Déjeuner chez Wittgenstein” de Thomas Bernhard ( Théâtre des Abbesses du 13 au 18/12/2016)

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.