Accueil > Scénoscope 2014

Actualités / Théâtre

Scénoscope 2014

par Gilles Costaz

L’écriture de Julien Guyomard

Partager l'article :

Les manifestations les plus courtes sont souvent les meilleures. Scénoscope, dont la huitième édition a eu lieu le samedi 6 septembre à Gennevilliers, ne dure que de midi à deux heures du matin. Mais une foule de choses d’y déroule, c’est gratuit et l’on y voit, mêlés aux amateurs, des gens qui n’étaient jamais entrés dans un théâtre. Deux structures organisent l’événement : la compagnie gennevilloise Scena Nostra, que dirige l’auteur Julien Guyomard et les étudiants du Master professionnel Métiers de la production théâtrale (Paris 3, Sorbonne Nouvelle, Censier). La ville de Gennevilliers apporte son soutien et le théâtre ouvre non seulement ses portes et ses salles, mais même ses terrasses, où l’on a pu festoyer et suivre du théâtre au milieu des « jardins partagés » - survivances d’une lointaine culture ouvrière, aires de verdure suspendues et encadrées d’immeubles à l’architecture audacieuse et déjà fatiguée. C’est dire que Pascal Rambert, patron du T2G, poursuit là le coup de jeune, l’esprit de renouveau et d’accueil, qu’il incarne depuis qu’il a succédé à Bernard Sobel.
Plusieurs artistes ont participé aux diverses créations : Julie Cordier, Elodie Vom Hofe, Eric Jovencel, Alexandra Flandrin, David Georgelin, Barbara Weldens, Damien Houssier... Des créations théâtrales, parfois avec musique, parfois pour enfants, auxquelles on se rendait dans différents lieux et diverses niches, au gré d’une sorte de parcours fléché. Julien Guyomard était donc l’auteur principal des textes qui ont été joués. C’est un jeune écrivain-chef de troupe, fort brillant, qui se passionne à la fois pour les grands mythes du répertoire et pour la réalité sociale. Sa pièce Burlador tourne autour du personnage de Don Juan : en passant par Tirso de Molina, Molière et sa vie personnel, un homme se demande s’il est un séducteur ! C’est une jolie variation sur ce thème. Par ailleurs, une série de pièces courtes, appelées Brèves (façon de rendre hommage au théâtre concis et de railler gentiment les spectacles interminables), ont été écrites par Guyomard et Houssier à partir de rencontres avec des habitants de Gennevilliers et de divers témoignages. On voit même passer, sur un écran fugitif, une bande d’actualités des années 50 où Gennevilliers avait la plus belle usine d’Europe pour l’équipement automobile ! Scènes de confessions, de souvenirs, de disputes, de luttes et de grèves, allant des faits concrets et de l’Histoire à la pure fantaisie (un promoteur achète le théâtre de Gennevilliers sans savoir ce qu’il achète et ce qui l’attend : ).
Belle manifestation où du théâtre naît pour un public concerné et renaîtra plus tard sous d’autres formes, riche de ces baptêmes du feu.

T2G, théâtre de Gennevilliers, tél. : 01 41 32 26 23.

Photo DR

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.