Accueil > Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis

Actualités / Danse / Festival / Actu

Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis

par Yves Bourgade

La part belle aux chorégraphes féminines

Partager l'article :

Les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis affirment haut et fort, cette année, « faire la part belle aux chorégraphes féminines », tout en se voulant toujours « un laboratoire vivant de la diversité artistique dans ses formes les plus exigeantes ».
Offrir une « visibilité » au travail des artistes et une étape indispensable dans leur parcours, n’est pas éloigné des ambitions de ce rendez-vous de la danse contemporaine, dès ses origines à Bagnolet en 1969. La manifestation a changé : d’abord « Concours » puis rebaptisée « Rencontre » en 1995, pour finalement abandonner la forme de compétition au profit de celle de festival en 2002. Anita Mathieu en est la directrice artistique depuis cette année 2002.
29 chorégraphes vivants, certains émergeants, d’autres plus confirmés, de pays aussi différents que l’Iran, l’Autriche, la Belgique, les Pays Bas, l’Italie , l’Espagne, en passant par le Japon, l’Inde, le Canada et naturellement la France, ont été sélectionnés pour 2017 et ils présenteront leurs récents travaux, parfois des créations, du solo à la pièce de groupe, dans douze théâtre partenaires de neuf villles de Seine-Saint-Denis. Les créations seront signées notamment par Herman Diephuis (Pays Bas), Séverine Rième (France), Louise Vanneste (Belgique), Simon Tanguy et Roger Sala, Rayner (France et Espagne), Ann Van Den Broek (Pays Bas), Pere Faura (Espagne), le groupe ACME (Espagne et Belgique).
« Les approches de ces chorégraphes, poétiques, utopiques, subversives, nous éclairent sur leurs perceptions du monde » commentent Anita Mathieu. « Les enjeux sur les questions du corps poétique rebelle, ajoute-t-elle, rendent compte des réalités de nos vies, nous éclairent sur son actualité où liberté des corps et des idées, refus des obscurantismes et du repli sur soi, occupent une place fondamentale dans notre engagement ».
En marge des représentations, certaines équipes animeront stages et ateliers, dans le prolongement de différentes animations de sensibilisations aux écritures chorégraphiques nouvelles, menées par les Rencontres, pendant la saison en Seine-Saint-Denis .

Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, 12 mai au 17 juin 2017, tél. O1 55 82 08 08, www.rencontreschoregraphuques.com -

Photo :Vincent danse theatre-Virgin territory/Bosie Vincent

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.