Accueil > Présences 2014, Paris-Berlin

Actualités / Opéra & Classique

Présences 2014, Paris-Berlin

par Christian Wasselin

Pour son édition 2014, le festival de Radio France a choisi de lancer un pont de 13 concerts entre les deux capitales.

Partager l'article :

Berlin, depuis la chute du Mur (1989), a retrouvé son statut de capitale politique et son attrait de capitale culturelle. Commme l’explique Jean-Pierre Le Pavec, directeur de la musique à Radio France : « Propice à la méditation (les lacs et les forêts y sont nombreux) et à la création, la ville connaît une vitalité musicale qu’illustrent trois opéras, 10 000 choristes amateurs, les parades de musique techno, sans oublier l’École de musique de Berlin qui propose un enseignement en français et en allemand à environ 350 élèves, et bien sûr le festival de musique contemporaine Ultraschall. » C’est pourquoi plusieurs compositeurs français se sont installés à Berlin, et inversement des institutions comme l’Ircam ou le Conservatoire national supérieur attirent à Paris des musiciens venus du monde entier.

Le festival Présences accueillera cette année des formations telles que les ensembles Modern, Resonanz ou Mosaik, le Kammerensemble Neue Musik Berlin, les Neue Vocalsolisten, le Sonar Quartett, mais aussi les ensembles Alternance 2e2m, et bien sûr les quatre formations musicales de Radio France. Le tout pour un ensemble de 13 concerts (un au Châtelet, un Salle Pleyel, un à la Cité de la musique, dix à Radio France) qui proposeront notamment 8 créations mondiales.

Les compositeurs ? « De grands aînés disparus (Weill, Henze ou Zimmermann dont on entendra la rare Symphonie vocale tirée de son opéra Die Soldaten) côtoieront des musiciens célèbres (Helmut Lachenmann, Wolfgang Rihm, Philippe Manoury dont le duo GrauSchumacher assurera la création française de Zones de turbulences), poursuit Jean-Pierre Le Pavec. De Pierre Boulez, on entendra lors du concert de clôture la version définitive de Visage nuptial, précédée par deux œuvres (signées Jörg Widmann et Johannes Boris Borowski) que Boulez lui-même avait créées. Le programme mettra aussi à l’honneur des artistes à découvrir comme Carola Baukholt, Philipp Maintz ou le très cosmopolite Oliver Schneller, ou encore les Français Fabien Lévy et Mark Andre, sans oublier Raphaël Cendo, l’un des chefs de file de l’école saturationniste, entre autres personnalités. » Sans oublier un double portrait croisé de Thierry Pécou et Moritz Eggert.

photo : Helmut Lachenmann par Betty Freeman

Présences 2014, Paris-Berlin : 9 concerts du 13 au 25 février. Rens. 01 56 40 15 16 (http://sites.radiofrance.fr/chaines/formations/presences/).

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.