Accueil > Palmarès 2017 des Grands Prix de la critique

Actualités / Théâtre

Palmarès 2017 des Grands Prix de la critique

par Dominique Darzacq

Après les professionnels des Molières, les critiques couronnent à leur tour Elsa Lepoivre meilleure comédienne de l’année

Partager l'article :

. Comme chaque année au mois de juin depuis 1966, l’Association professionnelle de la critique de théâtre, de musique et de danse distingue les réalisations, les artistes et les personnalités qui ont particulièrement marqués la saison.
Pour son 53èm palmarès, proclamé ce lundi 19 juin au Théâtre de Chaillot, les trois Grands Prix qui distinguent les meilleurs spectacles de l’année reviennent pour le théâtre à « 2666 » de Roberto Balaño créé au Festival d’Avignon et présenté au Théâtre de l’Odéon dans la mise en scène de Julien Gosselin, Pour la musique à « PELLEAS ET MELISANDE » de Debussy sous le direction musicale de Louis Langrée et dans la mise en scène d’Eric Ruf (Théâtre des Champs-Elysées) et pour la danse, à OCD LOVE, chorégraphie de Sharon Eyal et Gai Behar (Batsheva dance Compagny à Chaillot).

Le Prix Georges-Lerminier qui remarque le meilleur spectacle dramatique créé en région revient à la pièce « LES BAS FONDS » de Maxime Gorki, mise en scène par Éric Lacascade (TNB Rennes, Les Gémeaux/ Sceaux) , et le Prix Claude-Rostand pour le meilleur spectacle lyrique créé en région est décerné à " L’ANGE DE FEU" de Prokofiev, direction musicale Kazuschi Ono, mise en scène Benedict Andrews (Opéra de Lyon) .
Meilleures créations
Pour le théâtre, celle de la pièce créée en langue française revient à" DOREEN" d’André Gorz, mise en scène David Geselson (Théâtre de la Bastille) et pour la musique, à "UM", création musicale de Zad Moultaka au Festival d’Ile de France 2016, Ensemble Ars Nova et Neue Vocalsolisten de Stuttgart, direction musicale Philippe Nahon
Les révélations
Pour la musique, il est attribué à JUSTIN TAYLOR, claveciniste (25 ans), premier prix du Concours international de clavecin de Bruges, (révélation soliste instrumental aux Victoires de la Musique 2017). Pour le théâtre, le Prix Jean-Jacques-Lerrant qui couronne la révélation théâtrale de l’année, revient à GAËL KAMILINDI pour « Le dernier Testament » (Théâtre de Chaillot) et « Lucrèce Borgia » (Comédie-Française)

Parmi les autres Prix, pour le théâtre
Meilleur spectacle étranger, "PLACE DES HÉROS" de Thomas Bernhard, mise en scène Krystian Lupa (Festival d’Avignon).
Prix Laurent-Terzieff (meilleur spectacle présenté dans un théâtre privé) : "HISTOIRE DU SOLDAT" de Ramuz et Stravinsky, mise en scène Stéphan Druet (Théâtre Le Poche Montparnasse).
Meilleure comédienne : ELSA LEPOIVRE de la Comédie-Française, dans « Les Damnés », « Lucrèce Borgia », « La Règle du jeu », comme pour son rôle de Marinette dans « Le Cerf et le chien ».
Meilleur comédien GÉRARD WATKINS dans « Songes et Métamorphoses » présentés au Théâtre de l’Odéon.

Pour la musique
Prix de l’Europe francophone : "LE COQ D’OR" opéra de Rimski Korsakov, direction musicale Alain Altinoglu, mise en scène et costumes Laurent Pelly ( Monnaie de Bruxelles, Opéra de Nancy, Teatro Real de Madrid)
Personnalité musicale de l’année  : PATRICE MARTINET, directeur du Théâtre de l’Athénée à Paris, pour la richesse et la diversité de sa programmation musicale .
Pour la danse
Meilleures personnalités chorégraphiques, ex aequo : KADER BELARBI - Directeur du Ballet du Capitole de Toulouse et la chorégraphe danseuse canadienne CRYTAL PITE.
Meilleurs interprètes : JOSE PAULO DOS SANTOS, BILAL EL HAD, JASON RESPILIEUX, THOMAS VANTUYCOM
Meilleure compagnie  : LE MALANDAIN BALLET BIARRITZ

Photo : Pelléas et Mélisande Debussy/Langrée/ Ruf crédit Vincent Pontet

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.