Accueil > Nadejda de Jacques Kraemer

Critiques / Théâtre

Nadejda de Jacques Kraemer

par Corinne Denailles

Hommage poétique à Ossip Mandelstam et à son épouse

Partager l'article :

Nadejda était l’épouse du poète russe Ossip Mandelstam qui mourut en déportation près de Vladivostok en 1938, victime d’une des nombreuses purges stalinienne. Son œuvre avait été interdite à cause de son épigramme contre Staline (Le montagnard du Kremlin) quelque peu mordant écrite en 1933. Après sa mort, Nadejda n’a eu de cesse de transmettre cette œuvre censurée. Elle a réuni les manuscrits qui restaient et a appris par cœur tous les poèmes qu’elle a transmis oralement à ses amis jusqu’à ce qu’enfin elle obtienne leur publication beaucoup plus tard. Il ne sera reconnu internationalement que dans les années 1980. Nadejda a écrit ses souvenirs grâce auxquels on a pu connaître le destin d’Ossip.
Jacques Kraemer a conçu ce spectacle poétique, d’une facture scénique très solennelle et assez conventionnelle, comme un hommage à Ossip Mendelstam dans le souci de transmettre son œuvre dont il montre toutes les facettes, mais aussi à Nadejda pour son rôle clé. Vêtue de noir, la brune Aline Karnauch interprète Nadejda avec une belle présence de tragédienne tout en retenue. Outre les extraits de poèmes, elle dit comment Ossip Mandelstam travaillait et concevait son art et c’est passionnant. Il considérait qu’il composait ses poèmes comme de la musique. Le poème est d’abord comme une hallucination auditive, un bourdonnement dans l’oreille et quand il cesse, le poème « se détache », désormais achevé et indépendant, il s’éloigne de son créateur.
En complément de la présence de Kraemer, on aurait aimé une voix off qui accompagne la comédienne avec plus de légèreté. Le spectacle est un beau moment poétique et politique accompagné par la musique du hongrois György Ligetti, contraint de quitter son pays en 1956, lors de l’invasion des chars russes.

Nadjeda, un spectacle de Jacques Kraemer avec Aline Karnauch ; musique de György Ligetti. Avignon, Salle Roquille jusqu’au 30 juillet à 11h. Durée : 1h10. Résa : 06 77 82 80 75.

Photo DR

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.