Accueil > Mangeront-ils ? de Victor Hugo

Critiques / Théâtre

Mangeront-ils ? de Victor Hugo

par Corinne Denailles

Un conte aux accents shakespeariens

Partager l'article :

Victor Hugo a écrit Mangeront-ils ? alors qu’il était en exil sur l’île de Guernesey. Une pièce mineure éditée de manière posthume qui justement parle de liberté et d’enfermement, au sens propre et métaphorique. Hugo s’essaie à un genre inhabituel entre conte de Perrault et fantaisie de Shakespeare (avec sorcière, prédictions, poison, jeunes amoureux en détresse). Un petit roi de pacotille est amoureux d’une jeune fille inaccessible. Avec son amoureux elle se cache dans la forêt hostile espérant une embarcation pour fuir l’île qui les tient prisonniers. Ils sont affamés car toutes les plantes environnantes sont vénéneuses. Mais la forêt est aussi le royaume du voleur Aïrolo et de la sorcière Zaneb. Aïrolo c’est l’esprit de liberté incarné par ce lutin, ce farfadet espiègle interprété avec talent par Thomas Nucci. Vif, raisonneur, étrange, impertinent et généreux, Aïrolo va s’employer à venir en aide aux amoureux au risque de sa vie, secourir la sorcière recherchée par les sbires du pouvoir. Les scènes qui mettent en présence le petit roi enfantin à souhait et Aïrolo sont les plus réussies, rythmées, alertes ; le texte sonne juste et l’alexandrin est fluide et coloré. Le choix d’Eva Dumont, le metteur en scène, de faire un enfant de ce roi n’était pas l’option la plus évidente mais Lucie Jousse s’en sort avec légèreté et humour. La mise en scène instaure trois espaces distincts sur la scène étroite du théâtre (Le royaume, la forêt et l’antre de la sorcière). Si le début du spectacle peine un peu à se mettre en place, tout démarre avec la prédiction de la sorcière et l’entreprise d’Aïrolo de sauver le couple. Dans ce joli conte plein de fantaisie, où le trône du roi est aussi calèche tirée par un cheval de bois, les amoureux une élégante marionnette de bois à deux têtes, et la sorcière un enchevêtrement obscur de végétation animé par Claire Chauchat, Hugo, une fois de plus, se fait le défenseur des humbles et de la liberté à travers Aïrolo, gentil voyou et intrépide redresseur de torts.

Mangeront-ils ? de Victor Hugo, mise en scène Eva Dumont. Avec Claire Chauchat, Lucie Jousse, Thomas Nucci. Costumes, Christine Vilers. Création lumière, Jean-Yves Perruchon. Avignon, théâtre des barriques jusqu’au 30 juillet à 15h50. Durée : 1h15. Résa : 04 13 66 36 52. A partir de 10 ans.
www.avignonleoff.com

© Chloé Cassagne

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.