Accueil > Logan de Carvalho moitié voyageur de De Carvalho, Harté et Dedienne

Critiques / Comédie & Humour

Logan de Carvalho moitié voyageur de De Carvalho, Harté et Dedienne

par Gilles Costaz

Humour gitan

Partager l'article :

Logan de Carvalho est « moitié voyageur », c’est-à-dire à demi gitan, du peuple des gens du voyage. Pour l’autre moitié, il est français mais sûrement à demi portugais ! Devenu comédien à Paris, il s’est souvenu de sa part oubliée. Un événement violent l’a obligé à se pencher sur ses origines : sa sœur a épousé un gitan et, quand une femme choisit un tzigane, la noce consiste en un enlèvement romanesque de l’aimée et en une nuit d’amour furieuse à partir de laquelle tout est décidé pour la vie – on ne se trompe jamais et on vit éternellement dans la même caravane. Logan, qui fréquente les acteurs parisiens et les bobos (n’est-il pas en train de jouer Hamlet ?), va quand même voir son beau-frère dans la roulotte. Choc des cultures et des tempéraments ! On ne se comprend que les poings prêts à frapper…
C’est un show nerveux. Logan de Carvalho fait rouler ses muscle : la démonstration de sa force est primordiale chez les mâles du voyage. L’humour gitan que réinvente De Carvalho se moque gaiement des gens civilisés et des Parisiens. L’humour de Vincent Dedienne y fait sa place quand le personnage raille les théâtres subventionnés où il y a tant d’argent pour des productions que les pauvres peuvent juger pharaoniques. Et c’est très drôle. D’ailleurs, on rit beaucoup à ces coups de poing verbaux, allègrement barbares. On aime moins ce qui doit être des blagues d’un fond ancestral, grosses comme des histoires marseillaises. A travers un texte écrit à six mains (de Carvalho, Harté, Dedienne) et une mise en scène façon ring de Gabriel Lechevalier, de Logan de Carvalho excelle avant tout dans la vérité humaine et historique cachée derrière la parade du nomade. Il ne va pas tarder à compter dans l’univers du one man show.

Logan de Carvalho moitié voyageur de Logan de Carvalho, Anaïs Harté et Vincent Deudienne, mise en scène de Gabriel Lechevalier, lumière et scénographie de Lucie Joliot, avec Logan de Carvalho.

Lucernaire, les vendredi samedi, 20 h le dimanche, tél. : 01 45 44 57 34, jusqu’au 20 août. (Duée : 1 h 20).

Photo Laurencine Lot.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.