Accueil > Les Voisins de Michel Vinaver

Critiques / Théâtre

Les Voisins de Michel Vinaver

par Jean Chollet

Radiographie d’un quotidien

Partager l'article :

Dans deux maisons contiguës, séparées par une terrasse mitoyenne commune, vivent d’un côté Blason et sa fille Alice, de l’autre Laheu et son fils Ulysse. Le premier, expert financier a perdu sa femme dans un accident de voiture, le second, cadre dans une grande entreprise, a été abandonné par son épouse. Leur proximité, et les relations de leurs enfants attirés l’un vers l’autre, les réunis malgré leurs différences, dans une convivialité amicale ponctuée de bons repas bien arrosés. Tout semble donc concourir à un voisinage harmonieux durable. Jusqu’au moment où un cambriolage prive Blason de ses lingots d’or planqués sous un muret de la terrasse dont Laheu et son fils connaissaient l’existence. Suspense, d’autant que Ulysse, qui cherche laborieusement sa voie, entretient des liens commerciaux avec une société douteuse qui a besoin de fonds pour lui maintenir ses commandes. Soupçons, divagations, violences, menaces, semblent rendre définitive la rupture entre les deux familles. Et pourtant, contre toute attente, une réconciliation intervient, certains liens survivant aux fractures de la vie. Alice et Ulysse ouvrent en commun un restaurant et se marieront en tissant une unité familiale officielle.

Crée en 1984, cette fable de Michel Vinaver conserve aujourd’hui toute sa saveur dans ses fines observations des comportements humains, qui oscillent entre grandeurs d’âmes et travers beaucoup moins glorieux, sans besoin de moralisation. A chacun d’en déduire ses propres conclusions. Dans sa mise en scène, Marc Paquien, répond au plus près à l’écriture de l’auteur devenue matière, en lui apportant une dimension concrète et dynamique parfaitement palpable, ménageant son humour et sa profondeur. Tant dans le rythme et la variation adaptée de ses tonalités, que dans l’articulation des séquences qui composent la pièce. Dans le décor sobrement évocateur et fonctionnel, adapté au plateau, de Gérard Didier et Ophélie Mettais – Cartier, les quatre comédiens, Patrick Catalifo (Blason) Lionel Abelanski ( Laheu) Alice Berger (Alice) Loïc Mobihan (Ulysse) incarnent avec bonheur les différents registres des personnages et savent faire partager un plaisir jubilatoire. Bien que nous ne soyons plus au Printemps pour célébrer traditionnellement “La Fête des Voisins”, une compensation est offerte chaque soir de représentation au Théâtre de Poche – Montparnasse.

Les Voisins de Michel Vinaver, mise en scène Marc Paquien, avec Lionel Abelanski, Alice Berger, Patrick Catalifo, Loïc Mobihan. Scénographie Gérard Didier et Ophélie Mettais -Cartier, lumières Pierre Gaillardot, costumes Claire Risterucci, son Xavier Jacquot. Durée 1 heure 30.

Théâtre de Poche – Montparnasse. 21h tel 01 45 44 50 21

Photo :©Pascal Gely

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.