Accueil > Le Poulpe de Julien Tauber

Critiques / Théâtre

Le Poulpe de Julien Tauber

par Gilles Costaz

Le conte, version gaucho-acoustique

Partager l'article :

Conteur hautement répertorié parmi les maîtres du genre, Abbi Patrix vient de prendre le parti de changer d’air. Adieu les récits mythiques, adieu la parole nue ! Il met les mains dans le cambouis de la réalité quotidienne et il partage davantage le travail avec des musiciens. La réalité dont il parle, c’est de la fiction, mais dans l’optique du fameux Poulpe, le détective gauchiste aux longs bras inventé par Jean-Bernard Pouy : il a obtenu de l’auteur et des éditions Baleine l’autorisation de faire écrire un épisode de plus par Julien Tauber. Pour les musiciens, il s’est entouré, jusque sur une scène emplie d’électronique, de deux spécialistes du « sound design » et du « sound surround », Vincent Mahey et Phil Reptil . Et en avant pour l’histoire d’une tête coupée, sans oreilles, découverte un beau matin parmi la poiscaille, dans les étals de Rungis ! L’enquête remonte jusqu’à l’île de la Réunion. Ce que le Poulpe fait sortir de l’ombre sent bien plus mauvais que le poisson pourri !
La soirée, comme Patrix, a du souffle ! Notre conteur, éperonné par la musique, narre l’histoire d’une manière électrique. Et nous mène jusqu’au bout sur un tempo électrisant. Notes suraiguës, basses prolongées, bruits en tout genre, éclairs dans les oreilles et dans les yeux. Ca balance bien, ça balance fort. L’entreprise ne démode pas le conte tel qu’on le pratique depuis la nuit de temps, mais cette variation gaucho-acoustique réveille les morts et les endormis.

Le Poulpe de Julien Tauber, adaptation pour la scène de Julien Tauber et Abbi Patrix, composition sonore et musicale de Vincent Mahey et Phil Reptil, lumière et scénographie de Sam Mary et Laura Mingueza, avec Abbi Patrix, Phil Reptil, Vincent Mahey.

Etoile du Nord, tél. : 01 42 26 47 47, jusqu’au 28 février. (Durée : 1 h 25).

Photo DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.