Accueil > Le Festival du théâtre en français de Barcelone

Actualités / Festival / Théâtre

Le Festival du théâtre en français de Barcelone

par Gilles Costaz

Koltès, Sonntag, Rayhana, Patricot sous l’oeil des Catalans

Partager l'article :

« Je pense que cette proposition d’un festival français à Barcelone est intéressante et même nécessaire pour rapprocher les cultures française et catalane, du point de vue de la dramaturgie, de l’interprétation et de la mise en scène. L’extraordinaire vitalité du théâtre français et le phénomène de la dramaturgie catalane des vingt-cinq dernières années pourrait bien trouver des points de contact qui seront sûrement très bénéfiques ». Qui parle ? Sergi Belbel, le plus connu des auteurs (Après la pluie) et metteurs en scène catalans. Il est aussi l’un des fervents défenseur du théâtre français moderne, puisqu’il a traduit les principales pièces de Bernard-Marie Koltès. Il a d’ailleurs répondu présent à l’invitation des deux créateurs du premier Festival de théâtre en français à Barcelone, qui vient d’ouvrir ses portes : François Vila et Mathilde Mottier. Il participe à des rencontres et sa version de Dans la solitude des champs de coton, donnée au Théâtre national de Catalogne, se relie naturellement à cette manifestation.
« Ce festival, on l’a rêvé longtemps, dit François Vila. Cela nous a pris trois ans, mais, à présent, il existe. Il n’est pas seulement français, il est francophone. On connaît peu notre théâtre à Barcelone. Mais il y a beaucoup de Français ici et tant de Catalans curieux ! Nous n’avons pas commencé que, déjà, la presse s’intéresse beaucoup à l’événement. Des institutions françaises, des strucures catalanes, une librairie française de Barcelone Jaimes ont apporté leur concours. Le conservatoire national de Paris a envoyé Nada Strancar et Anne Sée pour travailler avec des professeurs catalans et leurs élèves. Un grand nombre d’auteurs français viennent. C’est effervescent ! »
Les représentations, dont la plupart se tiennent à l’Institut del teatre, comprennent 11 spectacles dont un diptyque (Beautiful Losers de Frédéric Sonntag), des rencontres autour de la traduction et de l’adaptation, des lectures dramatisées, des mises en lecture par des metteurs en scènes et acteurs de Barcelone, un atelier d’écriture et un atelier d’art dramatique. Koltès est au centre du festival. On lui rend hommage, avec la présence d’Yves Ferry et de Moni Grego, et l’on pourra voir La Nuit juste avant les forêts joué par Eugène Marcuse et mis en scène par Jean-Pierre Grenier (ce fut l’un des succès du Poche-Montparnasse cet hiver). Mais d’autres écrivains seront à l’affiche, bien représentatifs de l’écriture moderne : Jean-Benoît Patricot avec PompierS mis en scène par Serge Barbuscia avec Camille Carraz et William Mesguich (un des moments forts du off d’Avignon l’an dernier), A mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana mis en scène par Fabian Chappuis, Déshabillez-mots mis en scène par Marina Tomé, écrit et joué par Léonor Chaix et Flor Lurienne, Anne Frank, le Journal mis en scène par Julie Piquet, Le Dernier Cèdre du Liban d’Aïda Asgjharzdeh,Jeanne et Marguerite de Valérie Péronnet avec Françoise Cadol dans une mise en scène de Christophe Luthringer et le fameux Porteur d’histoire d’Alexis Michalik.
« Sergi Belbel est notre ange gardien », disent Mathilde Mottier et François Vila. Belle fraternité par-delà les frontières !

Festival de théâtre en français de Barcelone, du 1er au 12 février : Institut del Teatre, Sala Beckett, Almeria Teatre et Institut Français de Barcelone.
Auteurs présents : Rayhana A mon âge je me cache encore pour fumer, Alexis Michalik (Le Porteur d’histoire), Corinne Klomp (Une saine inquiétude, Aïda Asgharzadeh Le Dernier Cèdre du Liban), Jean-Benoît Patricot PompierS, Valérie Péronnet Jeanne et Marguerite, Frédéric Sonntag Beautiful Losers : diptyque Lichen-Man et The Shaggs),Sergi Belbel (auteur et metteur en scène), Josep-Maria Miró (auteur), Helena Tornero (auteure et traductrice de Joël Pommerat), Mercè Sarrias (auteure)….

Metteurs en scène : Fabian Chappuis A mon âge je me cache encore pour fumer), Julia Picquet (Anne Frank, Le Journal, Nikola Carton (Le Dernier Cèdre du Liban), Serge Barbuscia (PompierS).

Mises en lectures des textes francophones par Oriol Tarrason (Le Porteur d’histoire), Jordi Vilà (PompierS) et Moisès Maicas (Une saine inquiétude de Corinne Klomp).

Le festival est produit par l’association Mise en lumière avec le soutien des services cultures de La Generalitat de Catalunya et de La Diputació de Barcelona. L’Institut français de Barcelone et la SACD.

Information publique : info festivaldetheatreenfrancais.com, web :www.festivaldetheatreenfrancais.com

Photo : A mon âge, je me cache encore pour fumer de Rahyana (DR).

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.