Accueil > Le Bizarre accident du chien pendant la nuit d’après Mark Haddon

Critiques / Théâtre

Le Bizarre accident du chien pendant la nuit d’après Mark Haddon

par Jean Chollet

Thriller mental initiatique au monde

Partager l'article :

Surdoué en mathématiques et en géographie, mais autiste atteint du syndrome d’Asperger, Christopher Boone à quinze ans lorsqu’il découvre un matin Wellington, le chien de sa voisine, Mrs Shears, tué d’un coup de fourche dans son jardin. Fasciné par Sherlock Holmes, il s’engage dans une enquête pour trouver le coupable, qui lui réserve bien des surprises dans la découverte d’un monde qui lui est extérieur. Il a horreur des contacts physiques, déteste les romans “ qui racontent des mensonges”, la couleur jaune et les métaphores, mais aime l’astronomie, la couleur rouge et les maths parce qu’elles sont “ sans danger ”. En bref, il vit dans un univers obsessionnel qui lui est propre, très structuré, qui le place à contre courant de son entourage. Tout en poursuivant brillamment ses études, sa quête de vérité passe en premier lieu par une évolution des relations avec son père avec lequel il vit seul dans la petite ville de Swindon depuis le décès annoncé de sa mère. Au fil de ses rencontres et de ses investigations, Christopher progresse dans ses recherches, dont il consigne les étapes et les réflexions qu’elles lui inspirent dans un projet de roman, allant de découvertes en découvertes pour lesquelles il s’adapte avec courage, mais non sans ruses, à la réalité et aux règles sociétales en vigueur pour parvenir à ses fins. Et si il nous renvoie en miroir ce que reflète une certaine normalité, pour lui une autre vie commence. Tout est possible.

A partir de l’adaptation théâtrale faite de ce roman au succès mondial du britannique Marc Haddon (2003), par Simon Stephens, présentée à Londres et à Broadway, Philippe Adrien, met en scène avec cohérence ce récit complexe auquel il insuffle des colorations et une vitalité adaptée à la scène. Il croise avec réussite ses aspects sombres et comiques, sa part d’étrangeté poétique et de suspense, tout en suscitant l’émotion sans pathos. Dans le sobre décor mobile et ouvert de Jean Haas, auquel les lumières de Pascal Sautelet apportent de fins reflets d’ambiances, les neuf bons comédiens, dont certains interprètent plusieurs rôles, croisent leurs jeux d’expressions chorales et de chorégraphies, dont des séquences spectaculaires dans un train et dans le métro londonien. Au milieu d’eux, Pierre Lefebvre, jeune comédien que l’on avait déjà pu découvrir dans des mises en scène de Philippe Adrien, donne ici toute la mesure de son talent dans le rôle écrasant de Christopher, dont il révèle le paysage mental et les symptômes qui l’habitent jusque dans son corps. Une création réussie et attachante.

Le roman de Mark Haddon, dans une traduction française de Odile Demande, est publié dans la collection Pocket.

Le Bizarre incident du chien pendant la nuit, d’après le roman de Mark Haddon, adaptation Simon Stephens, texte français Dominque Hollier, mise en scène Philippe Adrien, avec Pierre Lefebvre, Juliette Poissonnier, Sébastien Bravard, Nathalie Vairac, Berenadette Le Saché, Mireille Roussel, Laurent Montel, Laurent Ménoret, Tadié Tuéné. Décor Jean Haas, lumières Pascal Sautelet, vidéo Olivier Roset, costumes Cidalia Da Costa, musique et son Stéphanie Gilbert. Durée : 2 h 15.

Théâtre de la Tempête – Cartoucherie Paris jusqu’au 28 mai 2017.

Photo ©Antonia Bozzi

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.