Accueil > La mort d’Henri Lazarini

Actualités / Théâtre

La mort d’Henri Lazarini

par Gilles Costaz

La disparition d’un passionné du répertoire

Partager l'article :

Le metteur en scène Henri Lazarini, né à Marseille le 14 juin 1935, est décédé le 20 juillet 2017 à 5h du matin, à l’âge de 82 ans. Il venait de mettre en scène avec sa fille Frédérique – qui tenait le rôle-titre - Lucrèce Borgia, spectacle qui s’est donné du 19 mai au 1er juillet dernier au Théâtre 14.
Il était licencié ès-lettres, diplômé de l’Ecole Supérieure de Journalisme à Paris. Il créé en 1962 le Festival d’Art Dramatique de la Haute Auvergne au Château de Pesteil, où Jean Cocteau tourna les extérieurs de son film L’Eternel Retour. En 1968, il crée la compagnie d’art dramatique Théâtre 91 à Palaiseau. Au programme : Molière, Hugo, Shakespeare, Courteline, Guitry, Anouilh, Pagnol, Woody Allen.
De 1983 à 1985, il est professeur d’art dramatique au Lycée Français de New-York. A son retour en 1986, il fonde à Palaiseau le Théâtre La Mare au Diable puis, à Paris en 1992, le Théâtre La Mare au Diable-Rive Gauche. C’était un serviteur passionné et inventif du répertoire, très soucieux de la culture et du public populaires. Il était le frère d’Anne-Marie Lazarini, directrice du théâtre Artistic-Athévains, et le père de la comédienne et metteur en scène Frédérique Lazarini et de l’éclairagiste Xavier Lazarini.
 
PRINCIPALES MISES EN SCENE :
 
AU THEATRE (depuis 1990) :
2015 : - Cyrano de Bergerac, de Edmond Rostand (Théâtre 14)
2013 : - Occupe-toi d’Amélie, de Georges Feydeau (Théâtre 14)
2012 : - Les Fourberies de Scapin de Molière (Théâtre La Mare au diable et Th. de Longjumeau)
2011 : -Le Mariage de Figaro, de Beaumarchais (Vingtième Théâtre)
2011 : - Spectacle Georges Feydeau (Théâtre La Mare au diable, Th. de Longjumeau et Th. de Quincy-sous-Sénart).
2011 : - Le Songe d’une nuit d’été de W. Shakespeare (Théâtre La Mare au diable, Th. de Longjumeau et tournée).
2010 : - Le Fantôme de l’Opéra, d’après Gaston Leroux (Théâtre 14)
2010 : - Les Précieuses ridicules, de Molière (Théâtre de Longjumeau)
2009 : - Thé et confidences, de Julien Antonin (tournée)
 - Les demoiselles de Monte-Carlo, comédie-ballet (Th. La Mare au Diable, Palaiseau)
 - La Célestine, de Fernando de Rojas avec Biyouna (Vingtième Théâtre)
2008 : - Singuliers/Pluriels sur des textes de Ch. Averlan, J.-M. Besset, R. De Vos, J.-M. Ribes (Th. de Longjumeau, avec J.-Cl. Dreyfus)
 2007 : - Le Médecin malgré lui, de Molière
2005 : - Le Barbier de Séville de Beaumarchais avec G.Wilson (Th. La Mare au Diable, Th. de Montreux
 - Riviera, Th.de Longjumeau, tournée 07/08)
 - Le Cid (Guillén de Castro – Corneille) (Th. de Longjumeau)
 - Le Bourgeois gentilhomme de Molière (Th. de Longjumeau)
2004 : - La Poison d’après Sacha Guitry (Tournée et Théâtre 14)
 - Pygmalion, de G. B. Shaw (Espace Maurice Béjart de Verneuil)
2002 : - Un air de famille, d’A. Jaoui / J.-P. Bacri (Th. de Nesle)
2001 : - Lorenzaccio, une conspiration en 1537, de G. Sand et A. de Musset. (Théâtre Mouffetard)
1999 : - Ruy Blas, de V. Hugo (Th. La Mare au Diable et de Longjumeau)
1998 : - Baby Doll, de T. Williams (Théâtre Mouffetard)
1997 : - Joyeux Noël de B. Druart
1995 : - Cyrano de Bergerac, d’Ed. Rostand (nomination aux Molières 1998) (Th. Le Ranelagh et tournée).
1994 : - Rond-Point, de Gabriel Boustany (Théâtre de Beyrouth)
 - Encore une minute, de J. Peacock (Adapt. d’Alain Malraux)
1993 : - Le Roman d’un tricheur, de S.Guitry (Th. Montparnasse)
1992 : - L’Avare, de Molière.
 - La Dame aux camélias, d’A. Dumas fils
1991 : - Le Malade imaginaire, de Molière.
1990 : - Les Fourberies de Scapin, de Molière.
 - Mort d’un vampire trop honnête, de B.Da Costa (Festival off d’Avignon)
A L’OPERA :
2008 : La Pie voleuse, de Giacchino Rossini.
2004 : Le Pays du sourire, de Franz Lehar.
2003 : Carmen, de Georges Bizet.
2000 : Le Turc en Italie, de Giacchino Rossini.
1999 : Faust, de Charles Gounod.

Photo DR.
 

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.