Accueil > La Tentation d’un ermitage de Hervé Robbe

Critiques / Danse

La Tentation d’un ermitage de Hervé Robbe

par Yves Bourgade

Un objet chorégraphique, plastique et musical

Partager l'article :

Evoquer la dernière création du chorégraphe Hervé Robbe, La Tentation d’un ermitage , c’est d’abord parler du lieu où cet « objet chorégraphique, plastique et musical » a pu être conçu et a été créé début septembre 2014 : l’Abbaye de Royaumont située dans le Val d’Oise à une trentaine de kilomètres de Paris.

Dans cette construction cistercienne restaurée, fondée en 1228 par Saint-Louis et Blanche de Castille, flanquée de trois jardins et d’un parc, vit actuellement une fondation qui fête cette année ses 50 ans. Une institution, pour réfléchir et créer, dont la réussite devrait inspirer d’autres initiatives au moment où l’Etat en France a quelque difficulté à financer la Culture. Une institution inspirante, née du goût pour les arts et les lettres d’un couple de mécènes, Henry et Isabelle Gouin et qui a pu se pérenniser grâce à l’investissement sur le long terme de personnalités curieuses et compétentes comme l’actuel directeur Francis Maréchal.

Hervé Robbe (né en 1961) est responsable depuis 2013 du programme de recherche et de composition chorégraphique de la Fondation Royaumont où la danse a fait son entrée en 2000 avec la chorégraphe américaine Susan Buirge, après la musique et la poésie.

Hervé Robbe a été formé à la danse à Mudra, l’école de Maurice Béjart à Bruxelles, à une interprétation du répertoire de la danse classique et néoclassique, parallèlement à des études d’architecture. Il a commencé à créer à la fin des années 80 dans un contexte qui portait en France un regard neuf sur la danse. De 1999 à 2011, il a dirigé notamment le Centre chorégraphique national du Havre et de Haute-Normandie, tout en répondant aux commandes de grandes compagnies internationales et en élaborant des programmes pédagogiques pour des écoles nationales et internationales de danse. Il anime actuellement une structure de production Travelling & Co qui a été lors de la saison 2012-2013 en résidence au Théâtre 71 de Malakoff où il vient de présenter La Tentation d’un ermitage. « Au fil des années, raconte-t-il, mon travail s’est sophistiqué, associant à la présence chorégraphique, des univers ou des dispositifs architecturaux, plastiques vidéographiques, sonores et technologiques ».
On le rattache souvent à ce courant dit de la « non danse » qui revendique une création scénique transdisciplinaire, intégrant au mouvement dansé d’autres arts de la scène (musique, théâtre, vidéo, arts plastiques etc. …).

La Tentation d’un ermitage , une œuvre d’une durée d’une heure dix, est ainsi le résultat d’une collaboration avec le compositeur et vidéaste Romain Kronenberg (né en 1975) et du designer Benjamin Graindorge (né en 1980)

Trois chanteurs et trois danseurs-comédiens sont en scène. Ils s’activent tout au long du spectacle à construire et à déconstruire un abri de fortune recyclable, fait de barres de bois blanc. Installé à Royaumont, une ancienne abbaye, lieu de retraite, Hervé Robbe, a souhaité faire vivre ce que sont « les notions d’abri, de refuge, de retraite et de mise à l’écart » dit-il.

Ces intentions sont perceptibles par le spectateur de bonne volonté, mais la rencontre et la relation de la danse, du texte chanté et parlé avec la scénographie, ont quelque difficulté à s’imposer, du moins à la première vision de la pièce.

La réussite est d’emblée au demeurant évidente s’agissant de la partie sonore faite des interventions des chanteurs lyriques (des motifs vocaux de musiques traditionnelles), des danseurs-comédiens et de la bande son (mélange de sons instrumentaux et de bruitages). De même, on est séduit par la façon harmonieuse dont évoluent sur le plateau danseurs et chanteurs, même si à la longue la gestique, trop répétitive, ne se renouvelle pas en fonction du propos initial.

La Tentation de l’ermitage de Hervé Robbe ( durée 1h 10)
Après le Théâtre 71 de Malakoff, représentations les 13 et 15 novembre à Paris au Théâtre de la cité internationale. (Tél. 0143 13 50 50)

Photos La Tentation d’un ermitage ©Laurent Paillier

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.