Accueil > La Peau d’Elisa de Carole Fréchette

Critiques / Théâtre

La Peau d’Elisa de Carole Fréchette

par Gilles Costaz

Une femme aimante

Partager l'article :

Elle est heureuse, Elisa. Elle a le don de l’amour, l’art d’aimer. Elle a aimé des hommes, elle a aimé des femmes. Un fantaisiste qui découpait le toit de sa voiture et même le toit de sa maison pour lui plaire. Une collègue de bureau pour laquelle elle éprouvait de l’antipathie et qui a été rapidement une grande passion. Et d’autres passants et passantes, avec lesquels elle a vécu. Mais dit-elle la vérité tandis qu’elle conte ces emballements en les entremêlant ? Tel nom surgit, disparaît. Tel autre nom survient. De qui nous parle-t-elle ? Mais on ne la quitte pas des yeux, car, à chacun de ses virages, à chaque rebond de sa pensée en zig-zag, elle rayonne de bonheur. Pourtant, elle combat un problème, une chose déplaisante : elle a l’impression d’avoir la peau trop grande, d’avoir une enveloppe charnelle qu’il faudrait resserrer. Elle cherche la solution, et elle va la trouver. Une solution qui passe par des mots que chacun peut trouver...
Le théâtre de la Québécoise Carole Fréchette combine la bizarrerie et le quotidien, le surréel et le réel. Elle sait se placer au cœur de notre cœur et, dans le même temps, nous faire dériver dans une étrangeté sociale ou psychique. Ses pièces ne sont pas faciles à monter en raison de cette dualité, où tout est à la fois si logique et si illogique. Dirigée avec une grande sûreté dans la simplicité par Véronique Kapoïan, la comédienne Laurence Pollet-Villard s’affirme comme l’une des grandes interprètes de ce théâtre délicat et troublant. Elle exprime à la fois l’ambiguïté de cette femme à la fois rayonnante et inquiétante et trace finement cette courbe singulière qui va de l’amour échevelé à une folie mystérieuse. Le moment qu’offre Laurence Pollet-Villard est un instant d’envol exceptionnel.

La Peau d’Elisa, mise en scène de Véronique Kapoïan, avec Laurence Pollet-Villard.

Théâtre Michel, les mardi et mercredi 19h15, tél. : 01 42 65 35 02, jusqu’au 30 décembre. (Durée : 1 h).

Photo Fabienne Rappeneau.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.