Accueil > La 29e Nuit des Molières

Actualités / Théâtre

La 29e Nuit des Molières

par Marie-Laure Atinault

EDMOND FIVE POINTS - Comédie Française /LES DAMNES FOUR POINTS !

Partager l'article :

La grande messe du théâtre réconcilié, Théâtre Privé et Théâtre Public « Mano dans la Mano » s’est déroulé le lundi 29 mai aux Folies Bergère. Un résultat avec peu de surprise finalement, Les Damnés et la Comédie Française récompensés par 4 Molières et Edmond d’Alexis Michalik, sacré prince de la soirée avec 5 récompenses.

Les Folies Bergère bruissent des froufrous des robes du soir pour cette grande soirée consacrée au théâtre dans tous ses états. Les célèbres chevaux du carrousel, qui nous accueillent dans le hall de cette belle salle, piaffent d’impatience de connaître le résultat du palmarès et de savoir ce que Nicolas Bedos le maître de cérémonie a concocté comme surprise.

Dans le hall, le photo call est l’étape incontournable des nommés et des remettants. Photographes professionnels et amateurs font crépités les flashes.
La plupart des invités ont joué la carte de la tenue de soirée exigée comme l’indique le carton d’invitation, précieux blanc seing pour pouvoir accéder à la salle. Beaucoup d’appelés et peu d’élus puisque certains comédiens « molièrisés » l’an passé n’ont pas reçu d’invitation ??

Dans la salle règne une ambiance bon enfant, même si nous devons respecter strictement le placement, ce qui est assez logique pour l’enregistrement de cette soirée et pour que les caméras puissent filmer les bonnes personnes, ce qui ne sera pas toujours le cas.

Les nommés affichent un sourire et espèrent avoir la fameuse statuette. L’équipe de l’excellent Silence on tourne est au grand complet, ils sont sur les banquettes du promenoir. Elsa Lepoivre, Clémentine Célarié, Isabelle Huppert, Béatrice Agenin, Françoise Gillard rivalisent d’élégance. L’équipe d’Ivo Livi est heureuse d’être distingué par la nomination du spectacle musical, Les Sea Girls se sont mis sur leur 31, et sont toutes brillantes. Même si la soirée n’est pas diffusée en direct, l’ambiance est frissonnante.

Nicolas Bedos commence la soirée par un clin d’œil appuyé à son ami Alexis Michalik. Il nous accueille avec ce mélange de charme et d’insolence qui sont son apanage. Le descriptif des invités de la soirée avec des commentaires décalés est très drôle et font réagir une Emmanuelle Devos faussement choquée.

Nicolas Bedos, il ose tout mais parfois son côté sale gosse ne nous fait pas rire. Il remarquera et à juste titre que notre nouvelle ministre de la culture, Françoise Nyssen, est chaleureusement applaudie, et il ne se gêne pas lorsqu’il présente Delphine Ernotte Cunci, Présidente- Directrice générale de France Télévisions, championne des licenciements.

Le premier Molière est présenté par Laurent Natrella et Elsa Lepoivre, sociétaires de la Comédie-Française, c’est une nouvelle catégorie le Molière du meilleur échec de la saison nous reconnaissons sous les traits du gagnant Jonathan Lambert.
Puisque nous sommes sous l’égide de la république Macron, deux ministres de la culture viennent sur scène, Bruno Salomone et Régis Laspalés. Ils affirment leur différence, d’ailleurs Régis Laspalés déclare qu’il est maoïste radical du centre gauche !

Molière du comédien dans un second rôle est attribué à Pierre Forest qui joue dans Edmond ; C’est parti pour ce spectacle qui fait crépiter les ors de ce beau théâtre du Palais Royal.

Quoi de plus logique de faire venir des Enfants pour remettre leur Molière ! Il fallait y penser Nicolas Bedos l’a fait. Une petite fille et un petit garçon viennent pour le Molière du Jeune Public, qui est décerné à Dormir cent ans de Pauline Bureau. Il est toujours très agréable de voir la joie de l’équipe.

La nuit des Molières permet également de voir des comédiens qui ne sont pas médiatisés, ainsi Messieurs Cariou et Mortillez qui ressemblent à s’y méprendre à Pierre Arditi et François Berléand. Ils nous parlent de Pierre Arditi qui ne veut pas faire de tournée dans toutes les villes. Il a des exigences. Alors le sosie est mandaté pour ces représentations. Le duo est très drôle. Ils décernent le Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre Privé est c’est Catherine Arditi sa grande sœur qui gagne la précieuse statuette pour la pièce de Fabio Marra Ensemble. On a l’esprit de famille chez les Arditi, puisque c’est Catherine qui présenta Marcel Maréchal à son frère et que leur sœur Rachel présenta Fabio Marra à Catherine !

Charles Berling alerte et charmant est le remettant du Molière d’une Comédienne dans un second rôle. Evelyne Buyle inénarrable Bélise dans Les Femmes Savantes de Molière dans la mise en scène de Catherine Hiegel. C’est cette dernière qui viendra prendre la statuette, et qui lit le petit compliment de sa comédienne retenue par un tournage, elle aura une pensée pour Victor Lanoux avec qui elle tourna la série Louis La brocante.

Deux comédiennes d’âge canonique viendront faire un sketch laborieux et moyennement amusant, Camille Chamoux et Miss Cotin n’étaient pas très inspirées. Il faut relire Dubillard !

Le Molière de la révélation Féminine est décerné à la délicieuse Anna Cervinka, pensionnaire de la Comédie Française qui est nommée pour deux spectacles Les Enfants du Silence de Mark Medoff, dans la mise en scène d’Anne Marie Etienne et Vania (d’après Oncle Vania) de Tchekhov mis en scène de Julie Deliquet.
Elégante, cette brillante comédienne sait toujours aller à l’essentiel.

Le Molière de la révélation Masculine
Guillaume Sentou est Edmond. Sa composition nerveuse, virevoltante d’Edmond Rostand dans la pièce d’Alexis Michalik, a fait de ce comédien, qui nous connaissons depuis longtemps, une révélation. Sa moustache frétille de bonheur ! Il rend hommage à son petit garçon et à Rosemonde Gerard l’inspiratrice d’Edmond.

Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre Public
Est décernée à la magnifique Elsa Lepoivre, sociétaire de la Comédie Française. Sa composition sans concession dans Les Damnés est inoubliable.

Nicolas Bedos nous livre un peu de la cuisine de l’organisation et nous confie comme il est difficile de trouver des remettants et plus difficile encore de dire non à ceux qui aimeraient mais qu’on ne veut pas ! Pour faire face à ce problème Cornélien, le Maître de Cérémonie a choisit au hasard, une ménagère qui faisait ses courses. Emmanuelle Devos, surchargée de paquets, vient donner le Molière de la Création Visuelle, ce n’est pas une grosse surprise si Les Damnés gagne dans cette catégorie, même si l’équipe de La Garçonnière méritait également d’être distinguée. Éric Ruf, Administrateur de la Comédie Française vient prendre la statuette. Un Molière pour l’administrateur du premier théâtre de France ce n’est que justice !

Nous aimerions savoir pourquoi la séquence où l’on rend hommage aux disparus est toujours plus ou moins ratée et manque de lisibilité !
Des volutes de fumée nous empêchaient de voir toutes les photos.
Jeanne Arene, comédienne de la première heure des pièces d’Alexis Michalik, vient nous confier l’enfer de sa vie avec le petit prince des planches. Nicolas Bedos a réservé d’autres surprises à son ami. Sous les regards de son banquier (Nicolas Briançon) et de sa mère (Catherine Jacob), Alexis Michalik installé sur scène dans le fauteuil rouge du maître de cérémonie assiste à ces confidences embarrassantes !

Il reçoit le Molière du metteur en scène d’un spectacle de Théâtre Privé.

Le Molière de la Comédie est attribué à Bigre. Pierre Guillois l’un des auteurs est le représentant parfait des ponts qu’il y a entre Théâtre Privé et Théâtre Public. Le choix était difficile. Nous vous engageons à aller rire avec Silence on tourne.

Molière d’un Comédien dans un spectacle de Théâtre Privé
Jean-Pierre Bacri, qui est réputé pour fuir ce genre de manifestation, est visiblement heureux. Les Femmes Savantes sont à nouveau remarquées. Il saluera le jeune directeur du théâtre de la Porte Saint Martin et sa programmation. Il rendra hommage à Jean-Pierre Bouvier, nommé dans cette catégorie, qui fut le premier à lui faire confiance. C’est toujours agréable d’avoir des gens qui ont de la mémoire !

Le Molière d’Honneur est remis par Ivo Van Hove. Ce grand metteur en scène le remet à Isabelle Huppert. Tous les deux font des petits discours à leurs images, intelligents et sobres. Isabelle Huppert s’adresse à Poutine pour demander la libération du metteur en scène Kirell Serebrennikov. Si Poutine est passé maître dans l’art de la guerre froide nous ne sommes pas sur qu’il aime le théâtre.
Philippe Caubère nous livrera un beau moment, qui fait plaisir à ceux qui aiment le théâtre du Soleil.

Molière du comédien dans un spectacle de Théâtre Public
Si certains s’étonnaient que le Bac 68 de Philippe Caubère, soit nommé alors que le spectacle fut crée, il y a plusieurs années et qu’il soit dans cette catégorie plutôt que dans le seul en scène. Philippe Caubère, avec sa faconde et son sens du verbe nous explique tout. Comment il s’est engagé à être présent à la cérémonie et surtout pourquoi il a accepté. Comment se fait-il que l’un des plus beaux et importants spectacles de la saison Une chambre en Inde du théâtre du Soleil et d’Ariane Mnouchkine, ne fassent pas partie des spectacles dans l’opuscule que les votants reçoivent ?? Une feuille égarée ? Comment les responsables de ce petit guide aide-mémoire ont pu laisser passer cet oubli ? Nous avons eu beaucoup de rectificatif cette année. Alors Molière ou pas Molière ? Philippe Caubère partage le sien avec Ariane Mnouchkine, il nous confie qu’il n’est pas sûr qu’elle accepte !

Nous passerons sous silence le sketch de mauvais goût avec Manu Payet, nous le préférons dans ses œuvres.

Vincent Dedienne, véritable outsider dans la catégorie Molière de l’Humour rend hommage à un génie de l’humour qui est son ami François Rollin.

La troupe au grand complet d’Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand envahi le plateau à l’annonce de leur nom comme lauréat du Molière du spectacle Musical ! Leur joie est communicative !

Nous n’oublions pas la réserve de James Thierré qui reçoit le Molière du Metteur en Scène d’un spectacle de Théâtre Public pour La grenouille avait raison.

Le Molière Du Seul En Scène récompense le très beau Réparer les Vivants porté par Emmanuel Noblet.
Ce ne sera pas vraiment un coup de théâtre à l’annonce des spectacles qui reçoivent respectivement le Molière Du Spectacle de Théâtre Public et le Molière Du Spectacle De Théâtre Privé, puisque Les Damnés et Edmond, les favoris seront les gagnants. Éric Ruf nous annonce que Ivo van Hove reviendra à la Comédie Française, c’est une excellente nouvelle et pour les spectateurs et pour les comédiens.
Toute la troupe d’Edmond monte sur scène. Il faut signaler le courage du théâtre du Palais Royal qui accueille un spectacle avec une nombreuse distribution. Même si le spectacle est d’Alexis Michalik, un succès n’est jamais assuré !
Fanny Ardant apparaîtra à la fin en chantant, réalisant l’un des fantasmes de Nicolas Bedos. Nous sommes contents pour lui.
Ce qui est amusant lorsque l’on assiste en direct à la cérémonie est de voir ce qu’on ne verra pas à la télévision, les petites erreurs ou bavure que l’on efface, l’ambiance de la salle qui était très décontractée. Les attitudes des uns et des autres lorsque la caméra les filme.
La soirée se finit autour d’une flûte de Champagne et nous permet de féliciter de vive voix les Molièrisés ! Nicolas Bedos a bien œuvré, avec quelques réserves. La soirée était rythmée et de toute façon le plus important n’est-il pas que l’on honore ces artistes qui nous ont donné tellement de plaisir !
Espérons que l’attribution des Molières aidera les spectacles nommés .Espérons que Les Damnés seront repris salle Richelieu. Quand à Edmond, il sera à l’affiche jusqu’au mois de janvier. Mais n’attendez pas pour aller au théâtre !
De notre envoyé spécial Marie Laure Atinault

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.