Accueil > L’Emmerdante de et avec Meaghan Dendraël et Jean-Christophe Barc

Critiques / Comédie & Humour

L’Emmerdante de et avec Meaghan Dendraël et Jean-Christophe Barc

par Marie-Laure Atinault

La casse-pieds et le poulet, fable moderne !

Partager l'article :

A ma droite sur le ring, pardon dans le bureau du commissariat de police, Louis, policier qui en a vu d’autre mais qui est un poil fatigué.

A ma gauche, menottes aux poignets, Mathilde, 22 ans, manifestante professionnelle.
Ce n’est pas une première rencontre, ils se connaissent bien. Mathilde a sa tête de close combat, son esprit affûté, elle est prête à répondre ou ne pas répondre. Il faut dire qu’au bout de six interpellations assorties de six mises en garde à vue, Mathilde connaît la petite musique de nuit de l’interrogatoire. En somme, Louis et Mathilde sont de vieilles connaissances. Cette contestataire professionnelle déteste être contrariée. Afin de ne pas lasser son interlocuteur préféré, Mathilde varie les délits, aujourd’hui elle s’est battu avec une vieille dame et pour se calmer à briser une quarantaine de rétroviseur. Attention, nous avons affaire à une pro que dis-je une pro une artiste, elle a cassé les rétroviseurs du côté conducteur, c’est beaucoup plus gênant pour les pauvres automobilistes dont le plus grand tort fut d’être garé sur le passage de cette Attila ! Rien ne lui résiste, même pas les dents des agents de police !

Sous ses allures de nounours bourru, Louis est un garçon sensible, touché par cette révoltée chronique. Elle pourrait être sa fille, et il se demande bien pourquoi elle déploie un tel génie à gâcher sa jeunesse. Mathilde est jolie comme un cœur, intelligente, et là où elle est sans égale, c’est dans le don qu’elle a d’emmerder le monde. Emmerdeuse, emmerderesse, emmerdante elle est championne toutes catégories. Mais sous ce don inné de se mettre dans des situations illicites, que cachent ses jolis cheveux longs. Sous ses allures de policier revenu de tout, que cache la bonhomie dépassé de Louis.

On connaît et on apprécie le talent de Jean-Christophe Barc tant comme auteur que comme comédien. Ses pièces sont jouées et reprise régulièrement. Le Grumeau est un classique. Meaghan Dendraël souhaitait jouer une pièce de Jean-Christophe Barc. La jeune comédienne et l’auteur un peu moins jeune, décident d’écrire à quatre mains. De leur rencontre naît une pièce, une vraie bonne comédie. Le huis clos permet un frémissement des sentiments, des non-dits, des frustrations des deux personnages. Les dialogues sont très justes, bien amenés, avec un dosage judicieux d’humour. On rit beaucoup à cette jolie comédie. Jean-Christophe Barc est un comédien solide, qui sait si bien faire affleurer son petit cœur sensible ! Meaghan Dendraël est une révélation, une présence qui ensorcelle, elle joue une emmerdante hors norme. Avec L’Emmerdante vous ne vous em…… Pas une seule seconde !

L’Emmerdante
Une comédie de et avec Meaghan Dendraël et Jean-Christophe Barc
Mise en scène Jean-Christophe Barc
Au théâtre du Marais, 37 rue Volta 75003 Paris tél : 01 71 73 97 83
Tous les samedis 21h30

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

1 Message

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.