Accueil > L’Amour d’écrire en direct par Marc-Michel Georges

Actualités / Actu

L’Amour d’écrire en direct par Marc-Michel Georges

par Gilles Costaz

Concours de sauts en (h)auteur

Partager l'article :

Depuis dix ans, l’écrivain, comédien, metteur en scène Marc-Michel Georges organise des soirées intitulées L’Amour d’écrire en direct. Cela ne ressemble à rien d’autre, puisqu’on y voit des auteurs de théâtre saisir un stylo ou un ordinateur et rédiger un texte immédiatement, sur un thème et dans un temps donnés. Ce temps est court : il est de sept minutes. On est habitué à voir des acteurs improviser, pas des écrivains. Tous les auteurs n’ont pas ce don d’inventer au milieu d’un certain charivari. Mais les résultats, qui sont lus dès que le gong a sonné, sont parfois très étonnants.
Marc-Michel Georges conçoit la soirée comme un vrai spectacle. Cela se passe en plusieurs séquences, avec l’intervention joyeuse de quelques invités et la participation du public qui peut réagir avec des « langues de belle-mère ». Il y a, alternant avec les moments d’écriture, des respirations imprévues qui ajoutent à l’impression de match et de fête. Nous avons déjà signalé la précédente édition. Ce 4 décembre, en présence du parrain Nelson Monfort (qui succède à Hervé Vilard, Pierre Santini et Smaïn), les auteurs seront Judith Zins, Agnès Marietta, Gabriel de Richaud, Bernard Jeanjean, Kathia Ganthy, Jean-Louis Cadoré accompagné de Chistian Avanozian, Lauréline Kuntz.
On y ajoutera François Thomas qui compose à chaud une ébouriffante étude sociologique du public d’après les objets apportés à l’entrée – car il faut apporter un « petit objet », tout en payant son billet !
La soirée a la caution de l’association EAT (Ecrivains associés du théâtre) qui milite pour la place des auteurs d’aujourd’hui dans tous les secteurs du théâtre. C’est dire que la barre est placée à une belle hauteur tout au long de cette compétition entre les tempéraments les plus opposés, qui prend volontiers l’allure d’un cabaret délirant. A noter que l’Académie française vient de décerner le prix de la Fondation Broquette à cette aventure !
C’est de nouveau au Ciné XIII théâtre, à Montmartre, un lieu bien agréable.

L’Amour d’écrire en direct, le 4 décembre, 20 h 30.

Ciné XIII Théâtre 1 avenue Junot 75018 Paris, réservation conseillée à lamourdecrirendirect gmail.com et sur BilletRéduc, entrée : 15 et 10 euros, plus « don d’un petit objet ni lourd, ni cher, ni encombrant (ces petits objets auront leur importance) ».

Photo David Twist.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.