Accueil > L’Amour d’écrire en direct par Marc-Michel Georges

Actualités / Actu

L’Amour d’écrire en direct par Marc-Michel Georges

par Gilles Costaz

Auteurs improvisateurs, 54e édition !

Partager l'article :

Trois fois par an, l’auteur dramatique Marc-Michel Georges organise une soirée de son invention, L’Amour d’écrire en direct. Le principe est de demander à des auteurs de créer sur place, au débotté, un texte, à partir d’un thème donné. « Qu’est-ce que j’ai voulu faire avec ces soirées ? précise Marc-Michel Georges. Voir le corps et entendre la voix de ceux et celles qui écrivent.. (je demande d’ailleurs au public, de les toucher, pour confirmer qu’ils sont bien vivants)... la voix et le corps de l’écrivant, au réveil, à l’accouchement (lorsque le texte sort ou jaillit) ! De l’intimité. Du voyeurisme. Faire spectacle avec ça. Devant des gens. On pourrait appeler ça, du cirque littéraire. Avec la chaleur d’une soirée au coin du feu. Une fête foraine de la langue. Donner le brut, le fulgurant, l’inconvenant, le beau, le mal foutu, tranquillement, montrer la langue nue. »
La séance est unique, évidemment. La précédente et la suivante ne lui ressemblent ou ne lui ressembleront pas. Marc-Michel Georges n’anime pas la soirée comme une compétition qui se passe à distance du public. Des intermèdes confèrent un climat volontiers débridé à la soirée. Le 20 février, Jean-Jacques Vanier et Camille Solal donneront en avant-première des extraits de leurs textes en cours. Pour l’improvisation, on peut compter sur les participants, écrivains ou invités de tous ordres : Bruno Coulon, Didier Lamèthe, Camille Moravia, Judith Zins, le philosophe-metteur en scène François Thomas (qui tire un tableau sociologique à partir des « petits objets » que chacun est obligé de donner en même temps qu’il prend son ticket d’entrée !). Jean-Claude Dreyfus assurera le rôle officiel mais joyeux de parrain de l’événement, tandis qu’une journaliste, Caroline Vié, observera chaque moment pour délivrer, le lendemain, un compte-rendu sans concession.
Ces soirées de L’Amour d’écrire en direct, qui bénéficient du soutien des EAT (Ecrivains associés du théâtre), sont toujours endiablées et originales. A l’image du meneur de jeu, Marc-Michel Georges, des invités et du public, plus sensibles au délire qu’à la sagesse. Et l’on en est à la 54e édition et à l’approche de la 10e année !

L’Amour d’écrire en direct, une soirée préparée et animée par Marc-Michel Georges.

Ciné XIII Théâtre 1, avenue Junot 75018 Paris, le lundi 20 février, 20 h 30. Réservations : lamourdecrirendirect gamil.com, 06 82 38 63 51. (Tarif : 10 euros, plus « le don d’un petit objet ni lourd, ni cher ni encombrant »).

Photo DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.