Accueil > Kwahulé et Richard, grands prix de littérature dramatique

Actualités / Actu

Kwahulé et Richard, grands prix de littérature dramatique

par Gilles Costaz

Les bons choix d’un bon jury

Partager l'article :

Les Grands Prix de littérature, décernés à présent par la nouvelle structure Artcena dirigée par Gwenola David, sont des prix qui comptent. Mais les choix des jurys ne nous ont pas toujours convaincus. Le principe en usage est celui des prix littéraires de l’automne : le jury réuni fait son choix parmi les nouveautés envoyées par les éditeurs spécialisés. Nous préférions le temps des Grands Prix nationaux, attribués par des connaisseurs invités par l’Etat : n’apparaissaient que de grands noms, qui n’étaient pas liés à l’actualité ; les pressions des éditeurs n’intervenaient pas. Mais, cette année, bravo au jury, et aux lauréats. Nous pensons surtout à Koffi Kwahulé, qui est un immense auteur ivoirien. Il est salué après de nombreuses créations et au moment où l’on peut voir sa pièce Jaz, donnée actuellement au théâtre de l’Opprimé, dans une mise en scène d’Alexandre Zeff, jusqu’au dimanche 15.

Communiqué des organisateurs :
Le lundi 9 octobre, sous l’égide d’ARTCENA, les membres du jury des Grands Prix de Littérature dramatique et de Littérature dramatique Jeunesse 2017 se sont réunis pour une ultime délibération. Ils ont sélectionné les deux oeuvres lauréates suivantes :
- Grand Prix de Littérature dramatique : L’Odeur des arbres de Koffi Kwahulé (Éditions Théâtrales) ;
- Grand Prix de Littérature dramatiqueJeunesse : Les Discours de Rosemarie de Dominique Richard (Éditions Théâtrales) ;
La cérémonie de remise des Prix s’est déroulée au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Des élèves comédiens, préparés par Robin Renucci, ont lu des extraits des huit textes finalistes.
Les lauréats de ces Prix ont reçu chacun une dotation de 4000 euros. Ils bénéficieront également d’un accompagnement tout particulier d’ARTCENA et rayonneront à l’international dès le 12 octobre. En effet ce jour-là, à la Foire du livre de Francfort, sur la scène du Pavillon français et en collaboration avec le Bureau du théâtre et de la danse de l’Institut français en Allemagne, les comédiens du Staatsthetaer Mainz liront des extraits de ces deux textes en allemand, traduits pour l’occasion par Leyla-Claire Rabih et Frank Weigand.
Le jury 2017 , présidé par Vincent Monadé et composé de Marie Bernanoce, Brigitte Buc, Agnès Chemama, Catherine Dan, Guy Delamotte, Jean-Marc Diebold, Xavier Gallais, Sophie Joubert, Amine Khaled, Estelle Savasta, Marie-Agnès Sevestre et Philippe Touzet avait sélectionné en septembre six autres textes finalistes :
Grand Prix de Littérature dramatique :
• ANA ou la jeune fille intelligente de Catherine Benhamou, Éditions des femmes-Antoinette Fouque
• Une commune - Retourner l’effondrement tentative 1 de Guillaume Cayet, Éditions Théâtrales
• Vents contraires de Jean-René Lemoine, Les Solitaires Intempestifs • Delta Charlie Delta de Michel Simonot, Éditions Espaces 34
.
Grand Prix de Littérature dramatique Jeunesse :
• Mon chien-dieu de Douna Loup, Les Solitaires Intempestifs
• Poussière(s) de Caroline Stella, Éditions Espaces 34
Créé en 2005 par le ministère de la Culture et confié à ARTCENA en 2011, le Grand Prix de Littérature dramatique, - rejoint en 2016 par le Grand Prix Jeunesse, - récompensent chaque automne deux textes de théâtre éditeur.

Photos DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.