Accueil > Jacky Viallon

Critiques / Théâtre

Jacky Viallon

par Marie-Laure Atinault

Un fou comme on en fait plus, réfugié poétique au théâtre du Soleil

Partager l'article :

Effervescence dans la salle d’attente du théâtre du Soleil, qui est transformée en salle de spectacle. Sur une estrade, assis sur un fauteuil, un homme nous accueille. Mais qui est-il, un prince des poètes, un héritier de François Villon mais qui aurait mieux conduit sa vie. Jacky nous accueille, l’œil malicieux. Il est entouré de ces objets hétéroclites à qui il sait donner de l’âme. Il nous offre un florilège de textes. Le monde envahit de théâtre où les salles sont remplies de comédiens, qui seront tirés au sort pour jouer, est un petit bijou d’humour. Ses petites annonces entrecoupent les textes qui sont estampillés humour décalé et poésie joyeuse. Ce jongleur de mots rend au verbe sa superbe. Jacky Viallon est inclassable. Ce qui est apparemment dérangeant dans un monde où l’on aime mettre des étiquettes. Poète, comédien, clown, auteur, dresseur d’objets bureaucratiques, il est surtout un observateur de notre monde. Il le fait avec un humour d’une sereine humanité, une bienveillance qui fait du bien au cœur et à l’âme.

Jacky Viallon , réfugié poétique au théâtre du Soleil
Installation écrite et interprétée par Jacky Viallon
Direction et déviation d’acteur Danièle Bouvier

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.