Accueil > Festival des Ecoles du Théâtre public

Actualités / Festival / Théâtre

Festival des Ecoles du Théâtre public

par Dominique Darzacq

Demain c’est aujourd’hui

Partager l'article :

Dès son arrivée à la tête du Théâtre de l’Aquarium, François Rancillac en a rêvé. Il l’a fait. Celui d’offrir au public un véritable jamboree de jeunes talents dont les premiers pas peuvent, par la même occasion, être vus par les professionnels du théâtre et du cinéma. Un projet pas si fou né de son expérience d’ancien directeur du Centre Dramatique de Saint- Etienne, doté d’une école de formation de comédiens et confronté chaque saison au meilleur moyen de faire connaître le travail des élèves, de permettre à ces jeunes artistes de s’insérer professionnellement. En clair être vu par les futurs employeurs majoritairement concentrés à Paris.

La Cartoucherie où se cultivent tout ensemble le bon voisinage et l’utopie, a permis à François Rancillac de concrétiser ses rêves et la présence assidue de metteurs en scènes, réalisateurs, agents etc. à chacune des éditions de ce Festival qui braque ses projecteurs sur les Ecoles du Théâtre public lui ont donné raison.

La nouvelle moisson de blés en herbe (du 18 au 28 juin), venue de Lille (L’Ecole du Nord), Limoges (L’Académie) Paris ( CNSAD, ESAD) et pour cette sixième édition de Lausanne en Suisse ( La Manufacture), aussi « variée que le sont les écoles et leurs pédagogies mises en œuvre » comme le souligne François Rancillac, met à son affiche les anciens et les modernes, les tragiques et les contemporains. C’est ainsi que Magali Léris, metteur(e) en scène et comédienne, avec des extraits d’Œdipe, Antigone, Electre, propose aux comédiens de deuxième année de L’Académie de Limoges, une grande traversée de Sophocle, « dramaturge de la pensée en mouvement qui raconte des histoires de familles mythiques où les relations humaines côtoient le monde des idées ».

Pour sa part, Raphaël Trano de Angelis, apprenti metteur en scène au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (CNSAD), fasciné « par la modernité du théâtre Nô tel que le réinvestit et le réinvente Mishima », propose avec sa promotion Lady Aoï , « une histoire d’amour et de jalousie, dont l’intrigue se situe dans le Japon d’après-guerre, au cœur d’un hôpital ».

Parmi les auteurs d’aujourd’hui : Pascal Rambert avec Lac écrit spécialement pour chacun des 15 élèves de l’école suisse La Manufacture, tandis que sous la direction de Toméo Vergés, ceux de l’ESAD exploreront la diversité des relations et des modes de comportements collectifs, s’interrogeront et nous interrogeront sur le vrai et le faux à partir de textes de Virginie Despentes et Chuck Palahniuk.

Auteur d’aujourd’hui aussi pour les quatorze élèves de la quatrième promotion de l’Ecole du Nord de Lille avec Punk Rock du britannique Simon Stephens, sous la direction du metteur en scène vidéaste Cyril Teste qui, sur le thème de la violence à l’école développé par l’auteur leur a, dit-il, « donné pour indication première d’être avant tout en résonance avec le thème de la pièce et donc d’être à l’écoute du monde dans lequel on vit ». Avant de venir présenter leur travail sous les marronniers de la Cartoucherie de Vincennes, les jeunes pousses de l’Ecole du CDN du Nord créée par Stuart Seide et que dirige aujourd’hui Christophe Rauck, auront fait la démonstration de leur talent au public lillois à travers l’écriture de Leslie Kaplan en donnant corps à son roman Mathias et la révolution dans l’adaptation et la mise en scène d’Elise Vigier et Frédérique Loliée.

Du Théâtre de l’Aquarium, à l’Atelier Carolyn Carlson en passant par le théâtre de La Tempête, ils seront au total 138 artistes sur le pont, - metteurs en scène, décorateurs, comédiens, musiciens, régisseurs, techniciens - pour nous faire rêver aujourd’hui aux promesses de demain. L’entrée est libre, il suffit de réserver et d’être curieux.

Festival des Ecoles du théâtre public du 18 au 28 juin

Théâtre de l’Aquarium tel 01 43 74 99 61

Photos : Sophocle ©Thierry Laporte, Punk Rock ©Simon Gosselin

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.