Accueil > Festival « Rendez-vous sur le quai de la Gare »

Actualités / Danse / Festival / Actu

Festival « Rendez-vous sur le quai de la Gare »

par Yves Bourgade

Collaboration dans le Grand Sud-Ouest

Partager l'article :

Le Ballet de l’Opéra de Bordeaux, dirigé par Charles Jude, rejoindra le Malandain Ballet Biarritz pour le sixième festival de ce Centre Chorégraphique National, « Rendez-vous sur le quai de la Gare », du 28 avril au 3 mai 2017.
Ce festival est une manifestation totalement dans l’esprit du « Pôle chorégraphique du Grand-Sud-Ouest » récemment institué et auquel participe également le Ballet du Capitole de Toulouse.

Le chorégraphe Thierry Malandain, pour sa part, a souhaité sensibiliser le public à la protection du littoral aquitain et il a imaginé pour sa compagnie une chorégraphie « Noé » sur le mythe du déluge, faisant le lien entre une vision artistique et un regard citoyen sur un défi environnemental.
« Noé » qui fait appel à 23 danseurs, a été créé en ce début d’année 2017 à San Sébastien en Espagne, car le « Pôle chorégraphique du Grand Sud-Ouest » développe une collaboration avec le nord de l’Espagne. « Noé » sera affiché à Biarritz, les 2 et 3 mai 2017 dans le cadre le cadre du festival et dans la foulée sera à Paris à l’affiche du Théâtgre Chaillot du 1O au 24 mai 2017.
Avant de se produire à Biarritz, le 30 avril 2017, dans « Rendez-vous sur le quai de la Gare » , le Ballet de l’Opéra de Bordeaux, présentera aussi son programme « 4 Tendances » à San Sebastian le 28 avril 2017.
Thierry Malandain aime se frotter aux mythes de la danse, tout en restant fidèle à son style qui « puise aux sources du langage académique de la danse tout en s’autorisant des détours contemporains ». Pour lui, la figure réjouissante de Noé « incarne, dit-il, une sorte de rupture dans l’histoire de l’humanité, elle résume le passé et prépare l’avenir, elle symbolise la naissance d’un nouveau monde, meilleur que le précédent ». Adam est tiré de la terre par le créateur. Noé est sauvé des eaux. L’Arche est à la fois matrice et berceau. Le ballet cependant n’embarque pas l’intégralité des animaux, seulement une humanité en mouvement. Il y a bien cependant la colombe, signe d’espérance d’une nouvelle vie, le tout aux accents optimistes de la « Missa di Gloria » de Rossini.
« 4 Tendances », le programme dansé » par le Ballet de l’Opéra de Bordeaux, réunira des chorégraphies de Ohad Noharin, de Jean-Claude Gallotta, de Nicolas Le Riche et de Xenia Wiest.

- Festival « Rendez-vous sur le quai de la Gare » : à Biarritz Gare du Midi, du 28 avril au 3 mai 2017, tél : 05 59 24 67 19.
- Noé » : à Biarritz 2 et 3 mai 2017 et à Paris au Théâtre national de Chaillot, en mai 2017, le 14 à 15h30,les 11 et 18 à 19h 30, les 10, 12, 13, 16 , 17, 19, 20, 23, 24 à 20h30. Durée 70 minutes. Places à 35 euros.

Photo : Noé/Olivier Houeix

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.