Accueil > Entrez et fermez la porte de Marie Billetdoux

Critiques / Théâtre

Entrez et fermez la porte de Marie Billetdoux

par Gilles Costaz

Un casting en direct

Partager l'article :

Elles se présentent l’une après l’autre à un réalisateur invisible. Au bout de l’entretien expédié en quelques minutes, il y a un rôle à gagner. Veulent-elles vraiment ce rôle ? Que sont-elles prêtes à faire pour l’obtenir ? Le réalisateur n’est pas un ange, il complique le dialogue avec perversité, tend des pièges, passe de l’affabilité à la grossièreté. Les comédiennes qui défilent sont toutes différentes. Certaines disposées à tous les arrangements. D’autres là par hasard. La plupart désireuses d’être engagées mais méfiantes. Jamais le réalisateur n’est visible. Ce n’est qu’une voix, ironique, intraitable, celle d’un être désabusé mais hautain, fort d’un certain passé dans le cinéma. Qui triomphera dans cette cruelle épreuve du casting ? On ne le saura pas vraiment.

Voilà un auteur du nom de Billetdoux de plus au répertoire. Fille du grand François Billetdoux ( Tchin Tchin , Il faut passer par les nuages …), Marie (qui a longtemps utilisé le prénom de Raphaële) est une grande romancière qui fait ses débuts d’auteur dramatique, en assurant aussi la mise en scène. Elle est douée : tout sonne vrai, tout va dans la cible. On regrettera seulement le dénouement, qui fait intervenir un rebondissement, un coup de théâtre. Donner à voir un casting, dans sa nudité féroce, est un propos de théâtre suffisant en lui-même. Le romancer est inutile. En tout cas, quelle directrice d’acteurs (ou plutôt d’actrices), cet auteur ! Ses interprètes qui jouent parfois plusieurs rôles, Margaux Vallé, Léa Dauvergne, Camille Lockhart, Jeanne Monot, Armelle Abidou, Marion Trémontels, Aurélie Noblesse, sont criantes de jeunesse, de vérité et d’intensité. En voix off, Jacques Higelin est troublant. Mais le vieil et illustre chanteur-acteur ne nous frappe pas comme ces comédiennes inconnues qui, guidées avec sûreté par l’auteur, savent exprimer en quelques minutes l’émotion et les pensées d’un être humain jouant l’un des moments importants de sa vie.

Entrez et fermez la porte, pièce et mise en scène de Marie Billetdoux, avec Margaux Vallé, Léa Dauvergne, Camille Lockhart, Jeanne Monot, Armelle Abidou ou Marion Trémontels, Aurélie Noblesse, et la voix de Jacques Higelin. Ciné XIII Théâtre, tél. : 01 42 54 15 12, jusqu’au 30 mars. (Durée : 1 h 10).

Photo ©François Vila

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.