"Chronique des jours de pluie " conception Mariapa Bracchi

"Chronique des jours de pluie " conception Mariapa Bracchi

Ce titre de spectacle, quelque peu abstrait digne d’un trait d’humeur du côté de chez Duras, contient pourtant à juste raison, sans le savoir, tout le système dialectique de la performance "théâtro-picturale" proposée par la Cie du « Goudron et des Plumes » appellation non moins antinomique.
Pour revenir au titre du spectacle « Chronique des jours de pluie » : Il est vrai qu’il est pertinemment inducteur du thème sur la perte et le deuil qui soutient la performance.

Au passage, et avant que les choses ne tournent trop au sérieux, il faut congratuler vivement les créateurs de cette production d’avoir eu le double courage d’une part d’aborder, de polémiquer scéniquement, voir même de mettre en image ce thème tabou sur le deuil et de l’acceptation de la perte ; et d’autre part d’avoir opté pour une facture théâtrale qui va chercher de derrière les fagots de la performance plastique empruntant également des codes à la danse.

En effet, il s’agit, sur le thème évoqué, de faire apparaître tableaux, images glissées d’où sortent des personnages plus ou moins évanescents ou terriblement réels qui donnent à voir presque tirées par un fil, des scènes, lesquelles ,malgré une certaine abstraction du moment, proposent des inclusions didactiques qui se fondent judicieusement à un certain onirisme que l’on pourrait qualifier « d’objectif ».
Chacun y voit, selon son parcours, sa culture et ses affinités ou ses aversions des démonstrations différentes. Il y a, semble-t-il, une certaine velléité, malgré la dureté du propos, à vouloir s’approcher de l’oeuvre de formation. Mais il émane de tout cela ce que l’on nomme : une générosité du plateau.
A nous d’être attentifs, le message est dense, tant par le contenu que par l’esthétisme, mais le spectacle étant court, nous pouvons facilement rester vigilants et prendre un peu de patience pour honorer correctement toute cette intelligence ...

« Chronique des jours de pluie » Maison des Mètallo Paris 11ème
Conception et mise en scène Mariapia Bracchi Emmanuel Clarke, Llitch L’Hénoret ; Laurent Mothe, Emmanuelle Paquet, Isabelle Vellay ,Rafael Grassi.
Jusqu’au Jeudi 30 avril 20 h 30. et Tournées à communiquer. Reser : 01 47 00 25 20

A propos de l'auteur
Jacky Viallon
Jacky Viallon

Jacky Viallon aurait voulu être romancier à la mode, professeur de lettres ( influencé par les petites nouilles en forme de lettres qu’on lui donnait tout petit dans sa soupe et qu’il taquinait avec sa grande cuillère en argent symbole d’une grande...

Voir la fiche complète de l'auteur

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook