Accueil > 4eme Festival des Ecoles du Théâtre public

Actualités / Festival / Théâtre

4eme Festival des Ecoles du Théâtre public

par Dominique Darzacq

Moisson des blés en herbe au Théâtre de l’Aquarium

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Dès son arrivée à la direction du Théâtre de l’Aquarium, François Rancillac a souhaité créer un festival des écoles supérieures d’art dramatique. « Un projet fou » forgé à la lumière de son expérience de directeur du Centre Dramatique de Saint-Étienne, théâtre doté d’une école de comédiens, et donc confronté chaque saison au meilleur moyen de permettre aux jeunes artistes de s’insérer professionnellement. Autrement dit, trouver un théâtre à Paris, là où sont concentrés les futurs employeurs. Apparemment une galère pour convaincre des directeurs le plus souvent indifférents et peu soucieux de révéler au public ce qu’ils jugent, sans doute , « raisins trop verts et bons pour les goujats ! »

Comment, dès lors, arrivant au Théâtre de l’Aquarium, au sein de cette Cartoucherie où se côtoient cinq théâtres et où, contre vents et marées, continue de se cultiver l’utopie, ne pas imaginer offrir au public, en cadeau de fin de saison, un véritable jamboree de jeunes talents dont les premiers pas peuvent être en même temps vus par les professionnels du théâtre et du cinéma susceptibles de les engager.

Pour embraser nos soirées des promesses de demain, les blés en herbe de cette 4è édition (du 20 au 30 juin), se composent d’une soixantaine de comédiens à l’affiche de spectacles réalisés par des maîtres de la mise en scène soucieux de valoriser leurs talents, et à voir au Théâtre de l’Aquarium, à l’Epée de bois et à l’Atelier Carolyn Carlson ; l’entrée est libre il suffit d’être curieux.

On y verra les élèves de l’École départementale de Théâtre-Essonne dans Le Garçon de la Girafe de Christophe Pelet mis en scène par Étienne Pommeret (20 au 23). Ceux de l’ESAD avec Illusions d’Ivan Viripaev dans une mise en scène de Galin Stoev qui a signé il y a peu, à la Comédie-Française, un mémorable Jeu de l’amour et du hasard (20 au 23). Venus de Bordeaux, les jeunes comédiens de l’ESTBA vont, sous la houlette de Yann-Joël Collin, tisonner les éclats de rire agencés par la mécanique Feydeau avec Machine Feydeau, d’après quatre pièces : Notre Futur , Tailleur pour dames , l’Homme de paille , et Dormez je le veux (27 au 30).

Travaux pratiques et confrontations artistiques

Installée à Lyon depuis 1997, l’ENSATT, plus connue sous le nom d’École de la rue Blanche qui prépare à tous les métiers du théâtre, de l’acteur à la scénographie en passant par la création des costumes, la réalisation des lumières, du son etc., présente les travaux de sa 72è promotion avec un spectacle autour d’Oscar Wilde mis en scène par Franck Vercruyssen de la compagnie tg STAN, Indécences (27 au 30 juin).

Puisque en matière de spectacle vivant rien ne remplace le compagnonnage et l’expérience sur le terrain, c’est aux apprentis techniciens du CFA/CFPTS de Bagnolet que revient la charge de la mise en place des spectacles présentés. A cette mutualisation des compétences, workshops et tables rondes, qui émaillent la manifestation, font de ce festival non seulement un moment de théâtre plein de fougue et d’enthousiasme, mais aussi un espace précieux de turbulence et de confrontations artistiques.

Festival des Ecoles du Théâtre public du 20 au 30 juin
Théâtre de l’Aquarium 01 47 74 99 61 www.theatredelaquarium.com

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.